Société

Maroc : dans une vidéo, Loubna Abidar, actrice de « Much Loved », dit avoir été agressée

Par
Mis à jour le 6 novembre 2015 à 18:00

Capture de la bande annonce de « Much Loved ». © Capture/YouTube

Dans une vidéo publiée sur Facebook vendredi 6 novembre, l’actrice marocaine Loubna Abidar, tête d’affiche du film « Much Loved », affirme avoir été agressée à Casablanca.

Le visage tuméfié et l’arcade sourcilière blessée, l’actrice marocaine y raconte son agression, et dénonce le manque d’assistance reçu. « La clinique où je suis allée me faire soigner ne m’a pas acceptée. Je suis allée au grand commissariat de Casablanca en pleine nuit et on m’a ri au nez. Le policier a même dit : ‘Enfin, Abidar, tu t’es fait frapper !’ ».

« On s’est moqué de moi. Tout cela parce que j’ai joué un rôle dans un film que vous n’avez même pas vu. Vous n’avez vu que ce que l’on a voulu vous faire voir », ajoute-t-elle. La vidéo, très partagée sur le réseau social, a également été reprise par plusieurs médias locaux.

L’équipe du film menacée 

L’actrice incarnait une prostituée dans le film de Nabil Ayouch, salué par la critique, et dont l’intrigue se concentre sur la prostitution au sein du royaume. Avant même sa sortie, le long-métrage avait provoqué une vive polémique : les autorités marocaines en avaient interdit la diffusion. Le gouvernement avait ainsi qualifié Much Loved d’«outrage grave aux valeurs morales et à la femme marocaine ».

Comme le reste de l’équipe du film, Loubna Abidar avait déjà été la cible de menaces et d’insultes. Sa sécurité avait d’ailleurs inquiété le réalisateur, qui avait demandé aux autorités de protéger les actrices du film, rapporte France 24. Une demande restée sans suite.