Télécoms

Tunisie : lancement de l’appel d’offres pour la 4G

Le calendrier annoncé en novembre demeure, lui, inchangé : clôture des offres fixée au 1er février 2016, marchés conclus en mars 2016. © DR

La clôture des offres est fixée au 1er février 2016. Les résultats d'attribution des licences sont attendus pour la fin mars.

Le ministre des Technologies de la communication et de l’Économie numérique, Noomane Fehri, a annoncé ce mardi le lancement de l’appel d’offres pour la mise en place de la 4G en Tunisie, avec un prix fixe minimum encore à définir. Trois licences pour l’installation et l’exploitation des réseaux publics de télécommunications mobiles 4G sont à pourvoir.

Pour permettre à l’ensemble des Tunisiens de profiter de la nouvelle technologie, le pays a été scindé en deux zones : une région côtière (de Bizerte à Sfax) et une région intérieure. Cette dernière a été divisée en six sous-régions.

Les trois lauréats de l’appel d’offres obtiendront automatiquement le droit de diffuser dans la région côtière. Les six sous-régions (deux par licence) sont redistribuées en fonction des propositions les mieux-disantes.

Choix

« La région côtière est la plus peuplée, le retour sur investissement sera bon, analyse Welid Naffati, directeur du site spécialisé Tunisie haut débit. Dans les région intérieures, c’est plus difficile. » C’est pour cela que le gouvernement oblige les futurs opérateurs à activer la 4G en même temps dans la zone côtière et dans les deux sous-régions qui leur seront octroyées.

Le candidat qui aura fait la meilleure offre pourra choisir les deux zones de son choix, « ce sera probablement dans le centre-ouest autour de Kasserine et Tozeur où l’activité est le plus importante », prédit Welid Naffati.

Une place à prendre ?

Cette annonce était attendue depuis très longtemps, elle a été reportée principalement pour des raisons techniques. La 4G utilise la bande 800 mhz actuellement utilisée par la télévision analogique qui devrait laisser la place à la télévision numérique d’ici la fin janvier.

Ces trois licences s’adressent avant tout aux trois opérateurs historiques du pays : Orange, Ooredoo et Tunisie Telecom. La clôture des offres se fera le 1er février 2016 et les résultats d’attribution des licences sont attendus pour la fin mars 2016 au plus tard.

Parc

Fin août, la Tunisie comptait 6,288 millions d’abonnés à l’internet mobile, dont 1,19 million aux offres « clés 3G/SIM Data » et 5,09 millions d’abonnements aux offres « Data 3G ».

Ooredoo est le leader de la téléphonie mobile en Tunisie, avec 6,258 millions d’abonnés, devant Tunisie Télécom (4,9 millions) et Orange (3,25 millions).

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte