Télécoms

Amende de 5,2 milliards de dollars : MTN Nigeria a deux semaines pour payer

MTN réalise un tiers de son chiffre d'affaires au Nigeria.

MTN réalise un tiers de son chiffre d'affaires au Nigeria. © Siphiwe Sibeko/Reuters

Selon un porte-parole de la Commission nigériane des communications, cité par Reuters, le groupe de télécoms MTN a jusqu'au 16 novembre pour régler l'amende infligée le 26 octobre dernier.

MTN avait été sanctionné lundi pour ne pas avoir « coupé les lignes des utilisateurs ayant des cartes SIM non enregistrées », conformément à une directive donnée à tous les opérateurs télécoms du pays dans le cadre de la lutte contre les activités criminelles dont le terrorisme.

Le porte-parole de la Commission nigériane des communications, Tony Ojobo, a donné le 16 novembre comme date butoir pour le paiement tout en rappelant que les deux parties étaient en pourparlers pour résoudre la question. « Le résultat de la discussion peut affecter la date », a déclaré Tony Ojobo, cité par Reuters.

Les 5,2 milliards de dollars représentent une année et demie de bénéfices de l’ensemble du groupe MTN, actif dans plus de 20 pays en Afrique et au Moyen-Orient.

17%

Son montant impressionnant ne sera pas sans conséquence. Pour MTN, dont le Nigeria est le principal marché par le nombre d’abonnés : depuis le début de la semaine, le cours de bourse du groupe sud-africain a dévissé de 17%.  Mais l’affaire pourrait aussi, selon certains analystes cités par Reuters, peser négativement sur l’image du Nigeria et renforcer sa perception comme un pays risqué pour les investisseurs internationaux.

D’après Reuters, MTN pourrait par ailleurs faire face à un autre problème, cette fois avec la Bourse de Johannesburg sur laquelle le groupe est côté. L’info de sa condamnation est en effet parue en première sur le site internet du journal nigérian Leadership alors qu’en vertu des règles de marchés de capitaux sud-africains, les entreprises cotées doivent avertir immédiatement le marché de toute information importante qui pourrait avoir un effet sur le cours boursier.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte