Politique

Présidentielle ivoirienne : la carte des résultats et du taux de participation région par région

Selon les résultats communiqués par la CEI, Alassane Ouattara a recueilli 83,66 % des suffrages à la présidentielle du 25 octobre. Il devance le candidat du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan (9,29 %), et Kouadio Konan Bertin (KKB, 3,88 %). Découvrez dans une carte interactive, région par région, les résultats de chaque candidat et le taux de participation.

Mis à jour le 30 octobre 2015 à 15:49

Des agents électoraux procèdent au décompte des bulletins de vote, le 25 octobre 2015 à Abidjan, lors de la présidentielle en Côte d’Ivoire. © AFP

La victoire au premier tour du président ivoirien ne souffre d’aucune contestation. Alassane Ouattara récolte 83,66% des suffrages. Son principal rival, Pascal Affi N’Guessan arrive très loin derrière avec 9,29 %. Il devance Kouadio Konan Bertin ( 3,88 %). Le raz-de-marée ADO est encore plus flagrant au plan national, puisque le président sortant l’emporte au 1er tour dans toutes les régions sauf deux : celle de La Mé où il totalise 45,01%, contre 39,14 % pour Affi N’Guessan, et celle du Moronou, région d’origine du candidat du FPI où ce dernier le devance même (54,06 % pour Affi contre 41,97% pour ADO).

Le président ivoirien réélu pour cinq ans comptabilise plus de 70 % des suffrages dans 29 des 34 régions de la Côte d’Ivoire, notamment dans le Nord et le Centre où le soutien du PDCI d’Henri Konan Bédié a été primordial. Affi N’Guessan réalise de son côté un score honorable dans plusieurs fiefs du parti de Laurent Gbagbo : région des Grands Ponts (18,61%), La Mé, (39,14%), Agnéby-Tiassa (27%), Cavally (16,69%).

Les résultats de la présidentielle en Côte d’Ivoire

(Passez sur la carte pour découvrir les scores de chaque candidat, région par région)

Enjeu majeur du scrutin, la participation atteint 54,63 %. Elle avait été de 80% en 2010, de 37,4 % en 2000. Cette année, elle reste inférieure à 50 % dans 11 régions : Agnéby-Tiassa (47,66 %),  Cavally (48,86 %), le district autonome d’Abidjan (43, 58%), Gbôklè (48,68 %), Gôh (39,26 %), Grands ponts (41,55 %), Haut-Sassandra (46,87 %), Loh-Djiboua (42,13 %), Nawa (43,21 %), San Pédro (43,15 %), Sud-Comoé (48,17 %).

La carte de la participation