Actualités

RD Congo : Le Palmier finance son avenir scolaire

Par  | 

Via un financement accordé par XSML, la société fondée par Jean Kabangu va ouvrir un quatrième établissement scolaire à Lubumbashi. Et accueillir 1300 étudiants supplémentaires.

500 000 dollars : c’est le montant qu’aura investi d’ici deux mois l’établissement d’enseignement congolais « Le Palmier » afin de créer sa quatrième école, toujours à Lubumbashi. Juste à temps pour l’arrivée de 1300 nouveaux étudiants en septembre. XSML, à travers le Central Africa SME Fund, vient d’octroyer dans ce cadre 400 000 dollars à la société Le Palmier ASBL, sous forme d’un prêt avec partage de revenus. Bâtie sur un terrain de 4 800 m2, la nouvelle école disposera de 30 salles de classe et d’un immeuble de bureaux de 1 400 m2. L’objectif est également de contribuer à la modernisation des méthodes pédagogiques et de la gestion administrative.

4000 étudiants scolarisés

Fondé par Jean Kabangu en 1995, Le Palmier offrait déjà des services éducatifs à 4 000 congolais de la maternelle au secondaire. Lubumbashi, qui s’est développée très vite ces dernières années en raison de l’exploitation minière, est la deuxième ville la plus peuplée de RD Congo, avec environ 2 millions d’habitants. « Lorsque nous avons créé notre première école en 1995, notre objectif était d’offrir une éducation aux étudiants à Lubumbashi, selon les normes nationales en RD Congo, mais avec un accent sur l’excellence, explique Jean Kabangu. Depuis, nous avons ouvert deux écoles, l’une en 2001 et l’autre en 2010, qui ont été chaleureusement accueillies par les parents et les étudiants. Ces jours-ci, la croissance de Lubumbashi requiert plus d’infrastructure éducative. » En RD Congo, si le niveau de scolarisation en primaire dépasse désormais les 90% selon la Banque mondiale, les écoles manquent toujours pour la plupart d’électricité ou d’accès à l’eau potable.

Recevez les meilleures opportunités

Fermer

Je me connecte