Elections

Référendum au Congo-Brazzaville : un « camouflet » pour le pouvoir, selon l’opposition

Des bulletins "oui" et "non" pour le référendum constitutionnel, le 25 octobre 2015 dans un bureau de vote à Brazzaville. © AFP

Pascal Tsaty Mabiala, premier secrétaire de l'Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS), a affirmé lundi que le taux de participation au référendum constitutionnel du 25 octobre n'avait pas dépassé 10 %. Les résultats officiels sont attendus mercredi soir.

« Denis Sassou Nguesso vient d’avoir un camouflet. Les Congolais ont refusé de voter », a déclaré, le 26 octobre, Pascal Tsaty Mabiala, premier secrétaire de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS), premier parti d’opposition au Parlement, dans un entretien téléphonique avec l’AFP.

« Les Congolais ne se sont pas déplacés, c’était le mot d’ordre que nous avions donné », a-t-il ajouté, soutenant que « la participation dimanche n’a pas dépassé 10% ».

Selon les observations de plusieurs journalistes de l’AFP à Brazzaville et Pointe-Noire, la deuxième ville du pays, dans le sud, et les informations récoltées dans plusieurs autres grandes villes, les électeurs semblent avoir largement boudé le référendum.

« Un raccourci imprudent », selon Thierry Moungalla

De son côté, le porte-parole du gouvernement congolais, Thierry Moungalla, a indiqué que les résultats du référendum seraient annoncés mercredi soir au plus tard.

« Ne disons pas que tous ceux qui ne sont pas allés voter adhéraient à la position de l’opposition. L’affirmer […] serait un raccourci imprudent à ce stade, » a ajouté le ministre, appelant à ce qu’on ne regarde « pas ce vote sous le prisme de Brazzaville et de ses quartiers sud, acquis à l’opposition ».

« Là où le suffrage s’est exprimé de manière forte ou très partielle, on constate une avance significative des suffrages en faveur du oui », a encore affirmé le porte-parole parlant de « phénomène quasi-plébiscitaire dans les régions du nord [du] Congo comme dans la ville de Souanké (près de 10 700 inscrits) où, selon lui, la participation a été totale et le oui l’a emporté à 100 %.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte