Banque

En s’installant au Rwanda, BMCE Bank of Africa complète sa présence en Afrique de l’Est

Bank of Africa est désormais implanté dans 17 pays subsahariens. © FMO

Le groupe bancaire panafricain BOA prend 90 % du capital d'Agaseke Bank, un opérateur de microfinance qu'il entend transformer en banque commerciale.

Le Rwanda était dans le viseur de Bank of Africa (BOA) depuis un moment. Implanté en Ouganda, au Kenya, au Burundi, en Tanzanie, le groupe bancaire contrôlé par le marocain BMCE Bank souhaitait en effet compléter sa présence dans le dernier pays de la Communauté est-africaine (East African Community) dans lequel il n’était pas encore actif.

Avec la finalisation, le 13 octobre, de l’entrée au capital d’Agaseke Bank (à hauteur de 90 %), BOA parvient à son objectif. L’opération a été annoncée via un communiqué de presse diffusé ce jeudi 15 octobre.

Statut

Fondée en 2003 en tant qu’institution de microfinance, Agaseke Bank a obtenu en 2011 le statut de banque de microfinance. Elle affichait en 2014 un total bilan d’environ 11,5 millions d’euros, pour 13 points de vente et une centaine de collaborateurs. Autrefois détenue par le groupe d’assurance Soras, Agaseke Bank opérera dorénavant sous le nom de Bank of Africa – Rwanda.

« Après lui avoir obtenu la licence de banque commerciale et avoir augmenté son capital à due concurrence, le Groupe BOA, avec l’appui et l’expertise de ses équipes centrales, transformera sa nouvelle filiale en banque commerciale de plein exercice et y implantera son business model dans le courant de l’année 2016, dans le but de devenir rapidement un acteur significatif du paysage bancaire rwandais », a précisé le groupe dans son communiqué.

Marché concurrentiel

Le Rwanda compte onze banques commerciales, quatre banques de microfinance, une banque de développement et une banque coopérative. Le secteur est assez concentré : selon les Perspectives économiques en Afrique, les trois principales banques représentaient en 2014 45 % des prêts, 47 % des dépôts et 46 % des actifs.

Le numéro un, Bank of Kigali (589 millions d’euros de total d’actifs en 2014) contrôle environ un tiers du marché. Mais le pays attire les investisseurs étrangers : Kenya Commercial Bank et Equity Bank y ont créé des filiales, tandis qu’I&M Bank, une autre banque kényane, y a acquis en 2012 la Banque commerciale du Rwanda, tandis qu’Atlas Mara, la structure d’investissement fondée par Bob Diamond et Ashish Thakkar, a acquis la partie commerciale de la Banque rwandaise de développement et poursuit les négociations pour l’acquisition de la Banque populaire du Rwanda, deuxième banque du pays.

Avec cette opération, BOA est désormais implanté dans 17 pays subsahariens, principalement à l’Ouest et à l’Est du continent, le groupe restant toujours dans l’attente de son agrément au Cameroun. Au 31 décembre 2014, son total de bilan consolidé était de 6 milliards d’euros et enregistre à cette date un bénéfice net consolidé de 90 millions d’euros.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte