Energie

Tullow Oil bascule dans le rouge

La compagnie britannique Tullow Oil, qui réalise l'immense majorité de ses revenus en Afrique, a annoncé des pertes de 1,6 milliard de dollars pour 2014. En cause, des provisionnements importants suite à l'effondrement des cours du baril.

Attendue, la sanction n’en pas pourtant été moins brutale. Tullow Oil, dans un communiqué diffusé le 11 février, a annoncé un chiffre d’affaires en baisse de 16% en 2014, à 2,21 milliards de dollars contre 2,65 milliards en 2013. Surtout, le profit opérationnel plonge, passant de 381 millions en 2013 à -1,96 milliard de dollars de pertes en 2014.

Les bénéfices après impôts suivent la même évolution, passant également dans le rouge (-1,64 milliard). La compagnie pétrolière basée à Londres, qui réalise plus des trois quarts de ses revenus en Afrique et qui est notamment connue pour avoir découvert le champ Jubilee au Ghana, ne distribuera pas de dividendes, « un luxe que nous ne pouvons pas nous permettre » selon Aidan Heavey, directeur général du groupe, cité par le Financial Times.

Réinitialisation

La dégringolade était attendue. Les cours du baril sont en effet passés de plus de 110 dollars mi 2014 à une cinquantaine de dollars début 2015. Tullow Oil avait d’ailleurs déjà annoncé à deux reprises l’abaissement de son budget d’exploration, ramené à 200 millions seulement pour 2015. Les recherches en Afrique de l’Est, zone très prometteuse et où Tullow Oil était très actif, devraient être ralenties.

En raison du niveau très bas des cours, Tullow Oil a dû faire un trait sur 1,66 milliards de dollars de dépenses d’exploration. La compagnie a notamment passé par pertes et profits certains de ses actifs en Mauritanie (Fregate et Banda) ainsi qu’au Gabon (licence Onal).

« 2014 a été une année difficile pour notre industrie et une année de défi pour Tullow Oil comme nos résultats montrent aujourd’hui. En réponse à cela, et la baisse du prix du pétrole, nous avons réinitialiser notre entreprise et nous concentrons nos investissements sur la production de pétrole de haute qualité et à faible coût en Afrique de l’Ouest », a expliqué Aidan Heavey.

Tullow Oil entend notamment se concentrer sur le développement du champs TEN au Ghana.

—————> Cliquez ici pour comprendre pourquoi le prix du baril chute <——————-

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte