Sécurité

Burundi : un policier et au moins neuf civils tués dans des violences à Bujumbura

| Par Jeune Afrique avec AFP
Mis à jour le 14 octobre 2015 à 19h00
Un manifestant anti-Nkurunziza à Cibitoke, l’un des fiefs de la contestation burundaise.

Un manifestant anti-Nkurunziza à Cibitoke, l'un des fiefs de la contestation burundaise. © Phil Moore/AFP

Sur son compte Twitter, le porte-parole de la police burundaise a indiqué mercredi qu’au moins dix personnes, dont un policier et un journaliste, ont été tuées la veille dans des violences dans un quartier contestataire de Bujumbura.

Les nuits de violence se succèdent dans certains quartiers de Bujumbura. Le 13 octobre, au moins « six personnes », dont un policier, ont été tuées à Ngagara, majoritairement opposé au pouvoir du président Pierre Nkurunziza, a d’abord indiqué mercredi Pierre Nkurikiye, porte-parole de la police burundaise, sur son compte Twitter.

Le bilan a été immédiatement contesté par de nombreux habitants, qui accusent les forces de l’ordre d’avoir « massacré » au moins sept civils.

À en croire Pierre Nkurikiye, deux policiers avaient été enlevés par des « insurgés » dans ce quartier contestataire de la capitale : un policier a été tué et l’autre gravement blessé, tous deux par balles. Un troisième policier avait été enlevé, mais a été retrouvé sain et sauf.

Bilan revu à la hausse

« La police est intervenue et a tué cinq personnes au cours d’affrontements qui ont suivi », a-t-il expliqué, avant de revoir à la hausse le bilan provisoire des affrontements, lequel fait désormais état d’au moins dix morts.

Parmi les victimes, on dénombre un journaliste de la Radio-télévision nationale burundaise (RTNB), Christophe Nkezabahizi, ainsi que sa femme et ses deux enfants, une fille de 16 ans et un garçon de 14 ans.

Ce cameraman d’une soixantaine d’années et sa famille ont été tués à bout portant alors qu’ils se trouvaient chez eux, selon des voisins.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer