Justice

Égypte : les fils Moubarak bientôt remis en liberté

L'ex-président Hosni Moubarak (c) et ses fils Gamal (g) et Alaa dans la cage des accusés, lors de leur procès pour corruption, le 9 mai 2015 au Caire. © AFP

Un tribunal égyptien a ordonné lundi la remise en liberté des deux fils de l'ex-président Hosni Moubarak, condamnés en mai à trois ans de prison dans une affaire de corruption.

Un responsable de la sécurité égyptienne a précisé que les deux hommes seront remis en liberté « aujourd’hui ou demain, après la finalisation de toutes les procédures ».

Alaa et Gamal Moubarak avaient présenté à la justice une demande de remise en liberté, arguant du fait que le temps qu’ils ont passé derrière les barreaux en détention provisoire depuis la révolte de 2011 qui chassa leur père du pouvoir couvrait leur peine de trois ans, selon un responsable judiciaire et leur avocat, Farid el-Deeb.

Les deux frères ont été condamnés en mai à trois ans de prison pour avoir détourné plus de 10 millions d’euros, alloués à l’entretien des palais présidentiels.

Arrêtés en 2011, ils avaient été remis en liberté en janvier 2015, en vertu d’une décision de justice jugeant qu’ils avaient atteint la période maximale légale de détention provisoire. Ils avaient été de nouveau arrêtés en mai après leur condamnation.

 

 

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte