Télécoms

Millicom consolide sa participation dans Helios Towers Africa

| Par Jeune Afrique
Fin 2015, Onatel comptait 6,76 millions d’abonnés à la téléphonie mobile au Burkina.

Fin 2015, Onatel comptait 6,76 millions d'abonnés à la téléphonie mobile au Burkina. © Vincent Fournier/JA

Millicom et Helios Towers Africa (HTA) ont annoncé le 07 octobre la consolidation des parts détenues par l’opérateur de téléphonie dans le gestionnaire de tours télécoms.

L’opération, expliquent les deux groupes dans un communiqué, vise à clarifier la participation de Millicom. En 2010, Helios Towers Africa a acquis environ 2 450 tours télécoms détenues par Millicom au Ghana, en RDC et en Tanzanie, à travers plusieurs de ses filiales dans lesquelles le groupe de téléphonie détenait jusqu’à présent des participations.

La transaction rendue publique mercredi a consisté en l’échange des actions de Millicom dans ces filiales contre une participation dans le Helios Towers Africa. Suite à ces échanges, la participation de Millicom dans HTA s’établit à 24 %.

« Cette opération permettra de simplifier la structure de l’actionnariat de Helios Towers Africa et d’aligner les positions de ses actionnaires […]. La transaction ne modifie pas l’accès aux informations sensibles qui sont détenues exclusivement par HTA », assure le gestionnaire de tours télécoms.

Actionnaires

Helios Towers Africa, basé à Londres, gère environ 5 000 tours télécoms à travers le continent, au Ghana, en Tanzanie, en RDC et au Congo-Brazzaville. Depuis 2014, HTA a levé plus de 630 millions de dollars auprès de ses actionnaires parmi lesquels figurent le capital-investisseur panafricain Helios Investment Partners et la Société financière internationale (IFC), filiale du groupe de la Banque mondiale.

En juillet, Helios Tower Africa, basé à Londres, a nommé un nouveau directeur général en la personne de Kash Pandya, ancien responsable des activités à l’international du fournisseur de solutions énergétiques temporaires Aggreko.

Abonnés

Millicom, qui opère sous la marque Tigo, est actif en Amérique latine et en Afrique (Tchad, RDC, Ghana, Rwanda, Sénégal et Tanzanie). En 2014, l’opérateur télécoms, basé au Luxembourg et coté à la Bourse de Stockholm, a enregistré un chiffre d’affaires de 6,39 milliards de dollars, pour un Ebitda de 2,1 milliards de dollars. Sur le continent, le groupe télécoms comptait 25,3 millions d’abonnés en décembre dernier.

Fin août, la direction de la division Afrique de Millicom a été confiée à Cynthia Gordon, jusque-là directrice commerciale de l’opérateur qatari Ooredoo et ancienne du groupe télécoms français Orange.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3097 ok 600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte