Diplomatie

Conflit avec la Suède – Mustapha El Khalfi : « Le Maroc ira jusqu’au bout ! »

Mustapha El Khalfi (Maroc), ministre de la Communication, Porte parole du gouvernement. A Paris, le 27.02.2015.

Mustapha El Khalfi (Maroc), ministre de la Communication, Porte parole du gouvernement. A Paris, le 27.02.2015. © Vincent Fournier/JA

Nouvelle escalade dans le conflit diplomatico-économique opposant Rabat et Stockholm au sujet du Sahara. Le gouvernement marocain a engagé un boycott des sociétés suédoises. Son porte-parole a répondu à nos questions.

Le torchon brûle entre le Maroc et la Suède. Après la suspension de l’ouverture d’un magasin du numéro de l’ameublement Ikea, en protestation contre la position de la Suède sur le dossier du Sahara, le gouvernement marocain a décidé ce 1er octobre de boycotter les sociétés et les produits suédois. Le porte-parole du gouvernement Mustapha El Khalfi explique cette décision.

Pourquoi ce boycott ?

Parce que la Suède ne se contente plus désormais de montrer son sentiment anti-marocain en voulant reconnaître la République arabe sahraouie démocratique (RASD). Elle mène campagne contre les produits originaires de nos provinces du sud et ne veut plus traiter avec les sociétés marocaines et les entreprises étrangères opérant dans cette partie de notre territoire, en totale violation des décisions de l’ONU qui reconnaît le Maroc comme autorité administrative du Sahara.

En 2013, la Suède a refusé de renouveler l’accord de pêche qui nous lie à l’Union européenne et a même cherché à rallier d’autres pays à sa position. Après évaluation, le Maroc a décidé de lui rendre la monnaie de sa pièce.

Quels produits marocains et quelles sociétés ce pays a t-il boycotté exactement ?

Sa politique d’exclusion économique dure depuis des années. Après avoir mené campagne contre nos contingents de tomates, la Suède commence à recenser toutes les sociétés traitant avec l’Office chérifien des phosphates (ndlr : qui a une mine dans le Sahara, à Phosboucraâ) en vue d’arrêter toute collaboration avec elles.

Et vous, quels produits allez-vous boycotter ?

Nos importations de la Suède sont 7 fois supérieures à nos exportations. Ils sont largement gagnants avec nous mais ils vont tout perdre s’ils maintiennent leur politique d’exclusion de notre tissu économique et continuent à nuire à notre position dans le Sahara.

Et s’ils ne le font pas, envisagez-vous une autre escalade?

Nous espérons qu’ils vont revoir leur position. Je vous assure que le Maroc ira jusqu’au bout.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte