Agroalimentaire

L’organisation internationale du cacao déménage à Abidjan

Vue du siège de l'International Cocoa Organization (ICCO) à Londres. © Google Maps

L'organisation, basée à Londres, devrait finaliser son installation dans la capitale économique ivoirienne au cours des six prochains mois.

L’organisation internationale du cacao (ICCO), actuellement basée à Londres, va déménager ses locaux en Cote Ivoire, le premier producteur de la planète ayant vu sa situation sécuritaire s’améliorer grandement ces dernières années, a-t-elle annoncé.  

L’institution, dont la volonté de s’installer à Abidjan avait été contrariée par la crise des années 2010-2011, devrait être définitivement installée dans la capitale économique ivoirienne d’ici à la fin du mois de mars 2016.

Développement

Cette organisation intergouvernementale, basée à Londres depuis 1973, avait initialement pour fonction de stabiliser les prix sur le marché mondial à travers le recours à des stocks tampons. Désormais, elle produit également des données statistiques et supporte des projets de développement dans la production et la commercialisation du cacao.     

L’ICCO va également remplacer prochainement son patron actuel, l’Ivoirien Jean-Marc Anga, arrivé en 2010. Le processus de recrutement de son successeur a été lancé et devrait aboutir en septembre 2016.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte