Économie

Togo : la privatisation des banques tarde

Mis à jour le 26 juillet 2012 à 11:20

En cours de privatisation depuis 2008, les quatre banques publiques togolaises sont toujours dans le giron de l’État.

Les quatre banques publiques togolaises (Union togolaise des banques – UTB -, Banque togolaise pour le commerce et l’industrie, Banque togolaise de développement et Banque internationale de l’Afrique-Togo), en cours de privatisation depuis 2008, devaient connaître leurs nouveaux propriétaires fin 2011… Dix groupes bancaires sur treize postulants, parmi lesquels Ecobank, Bank of Africa, Banque Atlantique ou encore le marocain Attijariwafa Bank, devaient être présélectionnés en octobre 2011. Mais depuis… silence radio.
L’État voudrait-il faire monter les enchères ? Officiellement, aucune information ne filtre sur l’avancée du processus, mais, aux dernières nouvelles, le français BPCE proposerait 25 millions d’euros pour le rachat d’UTB. Une chose est certaine, le retard dans le processus de privatisation, ajouté à une dette intérieure estimée à plus de 500 milliards de F CFA (762 millions d’euros), pénalise fortement l’essor du secteur privé.