Sport

RDC : Constant Omari nommé à la tête de la « task force » de la Fifa contre le racisme

Constant Omari, président de la Fecofa. © AFP

Le président de la Fédération congolaise (RDC) de football (Fecofa), Constant Omari, également membre du comité exécutif de la Fifa, a été nommé vendredi à la tête de la « task force » de l’organisation contre le racisme et les discriminations.

Le Congolais, qui avait soutenu Joseph Blatter au moment du scandale de la corruption au sein de la Fifa, remplace Jeffrey Webb, homme d’affaires et ancien président de la Confédération de football d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes. Le 27 mai 2015, celui-ci avait été arrêté à Zurich et placé en détention. Il est soupçonné par la justice américaine de faits de corruption, de racket, d’escroquerie et de blanchiment d’argent.

Formé en Chine, Constant Omari, 57 ans, est ingénieur civil et spécialiste en génie ferroviaire. Il a fait sa carrière dans les chemins de fer et les chantiers navals, avant de prendre la direction du Port de Kinshasa, puis de se reconvertir dans le milieu sportif.

Vice-président puis président de la Fecofa, Constant Omari dirige l’instance nationale de football depuis 2003. Le natif de Bukavu avait alors remplacé Kurara Mpova, décédé le 25 décembre 2003. Constant Omari siège également au comité exécutif de la Fifa depuis avril 2015 et à la commission des réformes de l’organisation depuis fin août.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte