Société

Le pape François rend hommage à Martin Luther King aux États-Unis

En visite aux États-unis, le pape François a rendu hommage jeudi à Martin Luther King, rappelant aux États-Unis l’importance du célèbre rêve de ce pionner des droits droits civiques des Noirs américains, après la mort de plusieurs Noirs, abattus par la police.

Par
Mis à jour le 25 septembre 2015 à 10:10

Le pape François devant le Congrès, le 24 septembre 2015. © Pablo Martinez Monsivais/AP/SIPA

Crise des réfugiés et migrants, environnement, diplomatie : face aux élus américains du Congrès, le pape François a rappelé jeudi les États-Unis à ses engagements. Il a également fait référence à l’un des Américains les plus illustres : Martin Luther King, personnalité incontournable du mouvement en faveur des droits civiques pour les Noirs américains, et indissociable de son célèbre discours, « I have a dream ».

Un rêve qui « continue de nous inspirer tous », a déclaré François devant les élus américains. « Je suis heureux que l’Amérique continue d’être, pour beaucoup, un pays de rêves. Des rêves qui conduisent à l’action, à la participation, à l’engagement. Des rêves qui réveillent ce qu’il y a de plus profond et de plus vrai dans la vie d’un peuple », a déclaré le pape.

« L’égalité des droits civils et politiques pour les Afro-américains »

« Je pense aussi à la marche que Martin Luther King a conduite de Selma à Montgomery, il y a cinquante ans, pendant la campagne pour réaliser son rêve de l’égalité des droits civils et politiques pour les Afro-Américains », a déclaré le pape.

Cette référence survient après la mort de plusieurs jeunes Noirs, abattus par des policiers blancs, a relancé la question et provoqué de gigantesques manifestations et heurts ces derniers mois.