Livres

Maroc : Leïla Slimani, lauréate du prix de La Mamounia

| Par
Mis à jour le 21 septembre 2015 à 17h51
Pour la première fois, le prix de La Mamounia a été décerné à une femme.

Pour la première fois, le prix de La Mamounia a été décerné à une femme. © Jeune Afrique

Notre collaboratrice Leïla Slimani a remporté, le 19 septembre, le prix de La Mamounia décerné à Marrakech pour son roman Dans le jardin de l’ogre (Gallimard). Une fiction qui évoque l’addiction au sexe d’un point de vue féminin dans ce qu’elle a de plus sordide. Un premier texte osé, à l’écriture vive.

C’est la première fois que cette distinction dotée de 200 000 dirhams (18 000 euros) et qui consacre un auteur marocain d’expression française est attribuée à une femme.

Leïla Slimani succède ainsi à Mahi Binebine, Mohamed Leftah, Mohamed Nidali, Rachid O et Réda Dalil. Le jury présidé par Christine Orban a tenu à l’unanimité récompenser la journaliste « pour son audace à aborder un sujet peu traité, qui plus est par une femme musulmane et écrit d’une façon brillante, avec beaucoup de psychologie » a expliqué Christine Orban, avant d’ajouter : « il fallait oser, le sujet est gonflé ! ».

Dans le jardin de l’ogre, de Leïla Slimani, Gallimard, 224 pages, 17,50 euros

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer