Droits de l’homme

Leopold II, roi des Belges, n’est plus le bienvenu à Paris

L'écrivain Marc Wiltz, auteur de "Il pleut des mains sur le Congo" vient de lancer une pétition pour débaptiser l'avenue parisienne "Leopold II". © DR

L'éditeur et écrivain Marc Wiltz lance ce lundi une pétition pour débaptiser l'Avenue Leopold II, un souverain responsable de quelque 10 millions de morts

Du sang, Leopold II n’en a pas trace sur les mains. Mais sa conscience est lourde des millions d’âmes qui périrent à cause de sa soif d’argent. Sous les coups de chicotte et de machette – on économisait les balles, entre 1885 et 1909 – ils sont innombrables les Congolais qui périrent pour enrichir la couronne de Belgique. Jamais assez d’ivoire, jamais assez de caoutchouc ! Les fonctionnaires n’hésitaient pas à trancher les mains et les oreilles, à exploiter jusqu’à la mort une force de travail à qui l’on ne reconnaissait aucune existence.

Ecrire contre l’oubli

Des écrivains, nombreux se sont révoltés et ont porté haut le verbe pour dénoncer l’ignominie. Edmund Morel, Joseph Conrad, Mark Twain, Conan Doyle, autant de noms prestigieux qui ont contribué à dénoncer « l’horreur ». Mais le temps a comme effacé le crime et, depuis la Première Guerre mondiale, le nom de Leopold II a toujours droit de cité…

Auteur d’un implacable réquisitoire, Il pleut des mains sur le Congo, l’éditeur Marc Wiltz (Magellan et Cie) lance lundi 14 septembre une pétition – adressée au président François Hollande, à la maire de Paris Anne Hidalgo et au maire du 16e arrondissement Claude Goasguen – pour que l’avenue portant le nom du souverain belge soit débaptisée. En attendant que la Belgique en fasse autant, Paris peut montrer le chemin. Par simple respect pour les 10 millions de victimes d’un roi mégalomane.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte