Économie

Transport : MSC lance un géant des mers à Lomé

| Par Jeune Afrique
Le Seroja Senam a une capacité de 8450 conteneurs. DR

Le Seroja Senam a une capacité de 8450 conteneurs. DR ©

À Lomé, l’armateur italo-suisse Mediterranean Shipping Company a lancé le plus gros porte-conteneurs jamais mis en ligne sur la côte ouest du continent

L’armateur italo-suisse Mediterranean Shipping Company (MSC) s’apprête à révolutionner la desserte de la côte ouest-africaine, en s’appuyant sur son hub portuaire de Lomé. L’état-major de MSC, mené par son nouveau président, Diego Aponte, qui a succédé à son père, Gianluigi, en octobre, vient de mettre en service un navire d’une capacité de 8 450 conteneurs entre l’Asie et l’Afrique.

Soit le plus gros porte-conteneurs jamais mis en ligne dans cette partie du continent. Le Seroja Enam fera partie du service China-Africa Express, qui relie Shanghai à Lomé en vingt-quatre jours depuis l’an dernier, avec seulement deux escales en Afrique du Sud et à Port Louis.

 

Ambitions

MSC en profite pour affirmer ses ambitions autour du port mauricien, au moment où le français CMA-CGM a jeté son dévolu sur Port Réunion et alors que le danois Maersk, avec sa filiale portuaire APMT, lorgne sur le terminal malgache de Toamasina. C’est aujourd’hui le philippin ICTSI qui prend en charge sa manutention, mais sa concession pourrait être remise en question par les autorités du port.

Lire aussi :

Les armateurs mettent le cap sur la croissance africaine

Le port de Lomé, à la mesure de ses ambitions

Abidjan, Dakar, Lomé : qui sera le plus grand ?

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte