Économie

Algérie : le turc Taypa va construire huit usines de textile

Les travaux de réalisation du pôle industriel des textiles menés par la co-entreprise algéro-turcque Tayal débuteront en novembre prochain. Objectif : répondre à la demande locale d’habillement.

Par - à Alger
Mis à jour le 7 septembre 2015 à 16:15

Le textile algérien souffre de la concurrence chinoise depuis les années 2000 © Abdelhak Senna/AFP

Le futur pôle industriel, implanté sur le parc de Sidi El Khettab, à 20 km au nord de Relizane, dans l’ouest de l’Algérie, abritera huit usines intégrées spécialisées dans la production de textile (chemises, pantalons jean, articles de bonneterie, finissage de tissus…).

Le montant de l’investissement est estimé à 150 milliards de dinars (environ 1,3 milliard d’euros).

Co-entreprise

Ce projet industriel sera porté par la société mixte algero-turque Tayal, conformément à la règle 51/49 régissant l’investissement étranger dans le pays. Les actionnaires de cette co-entreprise sont composés des entreprises publiques Confection et habillement (30%) et de Texalg (21%) pour la partie algérienne. Les 49% restant du capital sont détenus par la société turque Intertay, filiale du groupe turc Taypa.

Ce site industriel vise à répondre à la demande locale en matière d’habillement avec 40 % de sa production destinée au marché national.

Emplois

Accompagné d’une école de formation, ce complexe de textiles, qui devrait générer plus de 25,000 emplois, tend aussi à relancer un secteur moribond, affecté entre 1990 et 2000 par la disparition de plus de 25 entreprises et 250 000 emplois, selon la Fédération nationale des textiles et cuirs. Par ailleurs, il souffre de la concurrence du textile chinois, depuis les années 2000.

Grâce à la réalisation d’une usine de fibres synthétiques (matière première de tissus), les partenaires du projet prévoient de consacrer 60%  de la production à l’exportation. Les travaux débuteront au mois de novembre 2015 et devraient s’achever à l’horizon 2018.

Ce futur projet sera la deuxième implantation du groupe Taypa en Afrique. Ce leader du textile en Turquie dispose déjà d’une usine en Egypte située dans la banlieue du Caire.