Culture

Les sons de la semaine #50 : Baba Sissoko, Kwamie Liv, Talib Kweli, Ebo Taylor, D’banj

Bienvenue dans notre sélection musicale hebdomadaire !

Mis à jour le 4 septembre 2015 à 14:19

Visuel extrait du clip de Kwamie Liv. © DR

Baba Sissoko, Three Gees (Mali – Italie)

L’ancien compagnon de route d’Habib Koité, le griot malien Baba Sissoko poursuit son chemin, en famille. Pour son nouveau disque, Three Gees (Trois esprits) il a eu la brillante idée de convoquer les voix de sa femme, Djeli Mah Damba Koroba, et de sa fille Djana Sissoko. Ensemble, ils font honneur à la tradition mandingue mais prouvent aussi que son essence lui permet de traverser les âges et les styles musicaux. De la soul langoureuse d’Aiulado au rock très sixties de « Il faut pas écouter » en passant par les accents afrobeat qui parcourent l’album, Three Gees le démontre à chaque fois avec audace. D’autant que ces incursions musicales sont assurées par les participations de Fernando « Bugaloo » Velez (The Drap-Kings, Antibalas) à la percussion et de Correy Harris, blueman américain de légende, à la guitare slide.

 

Et aussi :

Kwamie Liv, « Pleasure This Pain feat. Angel Haze » (Danemark – Zambie)

Talib Kweli and Cassper Nyovest, « Fuck Money » (États-Unis)

Ebo Taylor Pat Thomas et Henrik Schwarz, « Ene Nyame ‘A’ Mensuro » (Ghana)

D’banj & Shadow Boxxer, feat. Idris Elba, « Confidential » (Nigeria Royaume-Uni)