Agroalimentaire

Le danois Arla Foods veut quintupler ses revenus en Afrique de l’Ouest

Arla Foods commercialise les produits laitiers de la marque Dano.

Arla Foods commercialise les produits laitiers de la marque Dano. © DR

La coopérative spécialisée dans la production de produits laitiers va s’implanter au Nigeria et au Sénégal, par le biais de partenariats locaux. Son objectif est d’atteindre un chiffre d’affaires de 460 millions d’euros d’ici à 2020.

Arla Foods affiche de grandes ambitions en Afrique de l’Ouest. La coopérative – basée au Danemark et détenue par 12 700 fermiers européens (Danemark, Suède, Grande Bretagne, Allemagne, Belgique, Luxembourg et Pays-Bas) – souhaite quintupler ses revenus dans la sous-région d’ici à 2020, en les portant à 460 millions d’euros, contre 87 millions actuellement.

Co-entreprises

Pour réaliser cet objectif, Arla Foods a créé deux co-entreprises fin août. La première est implantée au Nigeria, en association avec la filiale locale du singapourien Tolaram Group. Le second accord porte sur une co-entreprise au Sénégal avec le conglomérat Attieh Group, détenteur de la société agro-industrielle Agroline, qui commercialise notamment la marque de concentrés de tomates « La Linguère ».

Les deux co-entreprises d’Arla Foods vont commercialiser les produits laitiers de sa marque Dano.

« Avec l’amélioration des niveaux de vie, les familles demandent davantage de produits alimentaires sûrs et abordables. L’Afrique de L’Ouest affiche un déficit en lait, qui nous donne une opportunité de fournir de la poudre de lait et des produits laitiers pour satisfaire les besoins des consommateurs. Nous sommes ici pour construire un business à long terme, ce qui requiert de solides partenaires locaux. Par conséquent, nous sommes heureux de nous associer avec deux entreprises expérimentées au Sénégal et au Nigeria », a déclaré dans un communiqué de presse Steen Hadsbjerg, responsable pour la région Afrique subsaharienne au sein d’Arla Foods.

Incontournable

Arla Foods réalise déjà 80 millions d’euros de chiffres d’affaires par an au Nigeria, à travers divers accords de distribution. Pour se renforcer sur ce marché, incontournable dans la sous-région, le danois a décidé de s’y implanter directement.

La nouvelle co-entreprise, TG Arla Dairy Products LFTZ Entreprise, vise 240 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici à 2020.  « Ce pays est l’un des plus gros marchés pour les produits laitiers en Afrique. Le succès d’Arla en Afrique passe forcément par le succès au Nigeria », poursuit Steen Hadsbjerg. Dans la première économie africaine, Arla Foods doit faire face à la concurrence de groupes internationaux comme le hollandais FrieslandCampina, le français Danone à travers Fan Milk International, et le suisse Nestlé.

Arla Dairy Products sera en charge de l’emballage, du marketing, de la vente et de la distribution des produits Arla dans le Nigeria, à partir de ce mois-ci. Le capital de cette société sera réparti à part égale, entre Arla Foods et Tolaram Group.

Basé à Singapour et présent dans une dizaine de pays à travers le monde, Tolaram Group revendique un réseau de 500 000 détaillants en Afrique de l’Ouest. Le groupe créé en 1948, compte 9 500 employés à travers une dizaine de pays pour un chiffre d’affaires mondial de 1 milliard de dollars.

Premiers pas

Encore inactif au Sénégal, Arla Foods va effectuer ses premiers pas avec sa co-entreprise Arla Senegal S.A. qu’il détient à 75 %. L’objectif de cette nouvelle société est d’atteindre un chiffre d’affaires de 32 millions d’euros en 2020 sur un marché sénégalais qui compte déjà plusieurs acteurs tels que les français Sodiaal, Lactalis et Danone (partenaire de l’entreprise locale La Laiterie du Berger).

Les activités d’Arla Senegal S.A. débuteront d’ici à la fin de l’année. Le Sénégal importe la quasi-totalité de sa consommation de produits laitiers, soit 48 milliards de F CFA (73,36 millions d’euros) en 2014.

Activités

Arla Foods a réalisé un chiffre d’affaires de 10,2 milliards d’euros en 2014, dont 87 millions d’euros en Afrique subsaharienne, principalement au Nigeria et en Côte d’Ivoire, où le groupe danois est actif depuis fin 2013 dans l’emballage et la distribution de produits laitiers en partenariat avec Mata Holding, dirigé par l’Ivoirien Aboubakar Fofana.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte