Société

Durban sera la première ville d’Afrique à organiser les Jeux du Commonwealth

La ville sud-africaine de Durban a officiellement été désignée mercredi à Auckland par la Fédération des Jeux du Commonwealth (CGF) pour accueillir les Jeux du Commonwealth, en 2022. Une première en Afrique.

Par
Mis à jour le 2 septembre 2015 à 17:41

Denis Farrell/AP/SIPA

Le suspense n’était pas vraiment de la partie. Après le retrait d’Edmonton (Canada) en février pour raisons financières, Durban était la seule candidate à l’organisation de cette édition des Jeux. Il n’empêche : l’annonce du choix de la ville d’Afrique du Sud a provoqué des réactions de joie chez ses habitants.

« Je suis réjoui, la ville est réjouie », s’est exclamé le président du comité de candidature de Durban, Mark Alexander, à Auckland après le vote des 71 membres de la CGF réunis en assemblée générale. « C’est une décision historique pour nous tous, que ma commission assume totalement », a déclaré de son côté la nouvelle présidente de la CGF, Louise Martin, qui a présidé la commission d’évaluation ayant examiné dans les moindres détails la candidature de Durban.

Les infrastructures de la Coupe du monde réutilisées 

Les organisateurs avaient fait campagne derrière le slogan « Prêt à faire rêver ». Ils avaient récemment affirmé que 90% des infrastructures étaient déjà prêtes, dont certaines ayant servi au Mondial-2010 tel que le stade Moses Mabhida Stadium, d’une capacité de 85 000 places assises.

Les Jeux du Commonwealth 2022 débuteront le 18 juillet, jour de la date de naissance de Nelson Mandela – férié en Afrique du Sud. Les prochains Jeux du Commonwealth, dont la première édition date de 1930, auront lieu à Gold Coast, en Australie, en 2018.