Défense

Boko Haram : l’armée nigériane annonce la reprise de la ville stratégique de Gamboru Ngala

Des soldats nigérians près de Maiduguri, le 5 juin 2013. © Quentin Leboucher/AFP

L'armée nigériane a annoncé mardi avoir repris à Boko Haram la ville de Gamboru Ngala, à la frontière du Cameroun.

Alors que près de 80 personnes ont été tuées le week-end dernier par Boko Haram, l’armée nigériane tente de reprendre l’avantage. Le porte-parole de l’armée, le colonel Sani Kukasheka Usman, a annoncé mardi la reprise du nœud économique et stratégique de Gamboru Ngala au groupe terroriste Boko Haram.

« Après cette victoire, les troupes sont occupées à sécuriser la ville et mettre en place des patrouilles », a ajouté le communiqué de l’état-major de l’armée.

Gamboru Ngala, prise et reprise par Boko Haram 

En août 2014, les islamistes de Boko Haram avaient attaqué une caserne à Gamboru Ngala. Il s’étaient ensuite emparés de la ville, située non loin du lac Tchad, provoquant une fuite massive des habitants.

Début février, des troupes tchadiennes passées par le Cameroun avaient chassé Boko Haram de la ville-frontière. Mais peu après, les militants islamistes étaient revenus et s’étaient de nouveau emparés de Gamboru Ngala qu’ils tenaient depuis.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte