Économie

Banque mondiale : Jim Yong Kim en visite en Afrique

| Par Jeune Afrique
Lors de sa première tournée africaine, le président de la Banque mondiale Jim Yong Kim abordera tout particulièrement la question du commerce intra africain.

Lors de sa première tournée africaine, le président de la Banque mondiale Jim Yong Kim abordera tout particulièrement la question du commerce intra africain. © Issei Kato/Reuters

Le nouveau président de la Banque mondiale a choisi la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud pour sa première visite officielle en dehors des États-Unis, qui commence le 4 septembre.

Le nouveau président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, se rendra prochainement en Afrique à l’occasion de sa première visite officielle en dehors des États-Unis depuis sa prise de fonction en juillet 2012. Du 4 au 6 septembre, il voyagera en Côte d’Ivoire et en Afrique du Sud où il rencontrera les dirigeants nationaux, des ministres, des femmes dirigeantes, des jeunes et des représentants des milieux d’affaires. Il entend les consulter sur la manière dont la Banque mondiale peut aider plus efficacement les pays africains à accélérer leur croissance économique, réduire la pauvreté et créer davantage d’emplois et d’opportunités pour les habitants du continent.

Encourager le commerce intrarégional

Il est plus facile à l’Afrique de faire du commerce avec le reste du monde qu’avec elle-même.

M. Kim évoquera aussi avec les dirigeants des deux pays la nécessité de renforcer l’intégration régionale pour assurer l’avenir de l’Afrique. Chaque année, le continent perd des milliards de dollars de recettes commerciales potentielles en raison des barrières élevées qui font obstacle aux échanges avec les pays voisins — au point qu’il est plus facile à l’Afrique de faire du commerce avec le reste du monde qu’avec elle-même.

En Côte d’Ivoire, M. Kim rencontrera le président Alassane Ouattara et les principaux membres du gouvernement pour discuter de la prochaine phase du processus de développement et de croissance du pays. En Afrique du Sud, il rencontrera le président Jacob Zuma, le ministre des Finances, Pravin Gordhan, et d’autres membres du gouvernement pour discuter de la manière dont la Banque mondiale peut appuyer les efforts déployés par l’Afrique du Sud pour promouvoir une croissance solidaire et durable. Il s’entretiendra également avec des entrepreneurs locaux sur la façon dont le secteur privé contribue à la croissance.

Jim Yong Kim sera accompagné de Makhtar Diop, Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer