Économie

Conseil : Marc Wabi à l’offensive chez Deloitte

Cet expert-comptable diplômé de l'École des arts et métiers de Paris supervise 70 collaborateurs.

Cet expert-comptable diplômé de l'École des arts et métiers de Paris supervise 70 collaborateurs. © Deloitte

Marc Wabi, le nouveau patron de Deloitte à Abidjan veut diversifier les activités de son cabinet. Parmi ses priorités, le développement du conseil et de l’audit.

À la tête de Deloitte Côte d’Ivoire depuis la mi-juillet, Marc Wabi, 39 ans, est un observateur privilégié de la méthode Ouattara pour relancer l’économie nationale. Avec ses équipes, il en est même devenu l’un des rouages. Au cours des derniers mois, son cabinet a procédé au recrutement des patrons de la Société nationale de développement informatique (SNDI), du Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (Cepici) et de la Radio Télévision ivoirienne (RTI). Il a aussi passé au peigne fin les comptes de la Banque nationale d’investissement (BNI), les flux financiers des secteurs du café et du cacao, ainsi que les engagements du projet d’assistance postconflit financé par la Banque mondiale.

Des missions d’audit et de conseil dont Marc Wabi veut faire un moteur pour la croissance de Deloitte dans les années à venir. « Avec l’expertise juridique et fiscale, c’est plus lucratif que les activités réglementaires comme le commissariat aux comptes, qui représentent pour l’heure 70 % de nos revenus », explique l’expert-comptable ivoirien, diplômé de l’École des arts et métiers de Paris et de l’École de gestion de l’université de Toulouse.

Il a travaillé pour le groupe en France, au Cameroun et au Bénin avant de revenir là où il a fait ses premières armes.

« Si PricewaterhouseCoopers reste le leader de notre secteur, nous ne sommes pas loin du numéro deux, Ernst & Young », assure celui qui supervise désormais 70 collaborateurs. Son objectif est d’augmenter le chiffre d’affaires du cabinet, actuellement d’environ 2 milliards de F CFA (3 millions d’euros), de 40 % d’ici à 2015. Pour cela, Wabi pourra s’appuyer sur l’expérience acquise au sein du réseau Deloitte. De promotion en promotion, il a travaillé au sein du département audit des PME à Paris, géré le cabinet acquis par son entreprise au Cameroun, puis pris la direction du bureau béninois, avant de revenir à Abidjan, dans la structure où il a fait ses premières armes à la fin des années 1990.

Réseau

En outre, Marc Wabi a la réputation de savoir cultiver son réseau. Il compte parmi ses proches quelques personnalités de premier plan comme Jean-Louis Billon, président du conseil d’administration de l’agro-industriel Sifca et de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire, ou Jacques Anouma, ancien président de la Fédération ivoirienne de football. Ce dernier aurait d’ailleurs recours à ses conseils pour tenter de ravir en 2013 la présidence de la Confédération africaine de football à l’inamovible Issa Hayatou.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte

Toute l'actualité de l'Afrique anglophone

Analyse, débats, expertises... Pour comprendre l'Afrique de demain et d'aujourd'hui

arrow icon Découvrir theafricareport.com
Fermer

Je me connecte