Energie

Pétrole : Maurel et Prom va absorber son ancienne filiale nigériane MPI

Maurel et Prom est principalement actif au Gabon.

Maurel et Prom est principalement actif au Gabon. © DR

La compagnie pétrolière française Maurel et Prom a annoncé le jeudi 27 août un projet de fusion avec MPI, son ancienne filiale au Nigeria, afin notamment d’obtenir un meilleur accès aux marchés financiers et d’effectuer des synergies de coûts et des économies fiscales qui n’ont pas été immédiatement chiffrées.

Les conseils d’administration de Maurel et Prom et de Maurel et Prom International (MPI, ex-Maurel & Prom Nigeria) ont approuvé, à l’unanimité, le principe d’un rapprochement entre les deux sociétés dans le cadre d’une fusion par absorption de MPI par Maurel et Prom, a précisé le groupe dans un communiqué. Le nouvel ensemble sera, selon Maurel et Prom, un acteur de premier plan parmi les juniors pétrolières.

La fusion doit être approuvée par les assemblées générales d’actionnaires des deux sociétés en décembre 2015 avec effet rétroactif au 1er janvier 2015. La direction de Maurel et Prom, contactée par l’AFP, n’a pas souhaité communiquer le coût de la transaction.

Selon une parité indicative arrêtée le 27 août, les actionnaires de MPI se verraient remettre 1 action de Maurel et Prom pour 2 actions MPI, est-il précisé dans le communiqué.

Synergies

Cette fusion se justifie face à un environnement macro-économique difficile dû à la chute des prix du pétrole et à un manque de visibilité des deux sociétés qui limite leur accès aux meilleures conditions de financement sur les marchés, est-il expliqué.

Elle permettra ainsi au nouveau groupe de renforcer sa capacité financière par une combinaison de flux de trésoreries significatifs, un meilleur accès aux marchés financiers et des synergies de coûts ainsi que des économies fiscales significatives.

En outre, cette fusion offrira « un mix produit huile (prix variable) / gaz (prix fixe) favorable et une plus grande diversification géographique », souligne Maurel et Prom, qui opère essentiellement au Gabon, mais est également présent, sur le continent africain, au Congo-Brazzaville, en Namibie, au Mozambique et Tanzanie.

MPI, dont Maurel et Prom s’était séparé fin 2011, est pour sa part l’un des principaux actionnaires de la compagnie pétrolière nigériane Seplat, valorisée 1,4 milliard d’euros lors de son entrée à la Bourse de Londres en mars 2014.

Ce rapprochement offrira par ailleurs une exposition aux pays d’Afrique de l’Est (Tanzanie), un potentiel d’appréciation et de développement significatif au Canada ainsi que des zones d’exploration en Colombie, au Myanmar et en Namibie.

Résultats

Au 1er semestre 2015, Maurel et Prom a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 157,8 millions d’euros (-47 % sur un an), pour un résultat opérationnel négatif de -33 millions d’euros (contre +156 millions d’euros  au 1er semestre 2014) et une perte de -43,7 millions d’euros (+59,3 millions d’euros l’an dernier).

Le titre Maurel et Prom a perdu 39,55 % de sa valeur depuis le début de l’année et 60 % sur un an. Il s’échangeait autour de 4,72 euros ce vendredi à 08H17 GMT.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte