Cinéma

Cinéma : Pierce Brosnan plaide pour un James Bond noir et pense à Idris Elba

L'acteur Pierce Brosnan, le 9 septembre 2012 © Michelle Siu/AP/SIPA

L'idée de voir un jour un James Bond noir sur grand écran fait son chemin. Pierce Brosnan, ancien agent 007, vient de faire savoir qu'il y était favorable. À l'inverse de son prédécesseurs, Roger Moore... En Grande-Bretagne, le débat fait rage !

Les propos de Pierce Brosnan, qui a dans le passé revêtu le costume de James Bond, font grand bruit. « Oui. Pourquoi pas ? », a répondu l’acteur au magazine masculin Details [interview en anglais], qui lui demandait s’il pouvait imaginer un James Bond gay. Avant d’ajouter : « Je ne pense pas que (la productrice de James Bond) Barbara (Broccoli) autorisera un Bond homosexuel de son vivant. Mais ce serait intéressant à voir. »

« Commençons par un grand acteur noir »

Si l’ancien 007 se montre favorable à un James Bond homosexuel, Pierce Brosnan est en revanche beaucoup plus enthousiaste pour que l’espion britannique soit un jour campé par un comédien noir. « Commençons par un grand acteur noir pour incarner James Bond. Idris Elba en a certainement le physique, le charisme et la présence », a-t-il déclaré. Idris Elba 42 ans, est en effet cité pour succéder à Daniel Craig, qui porte le costume de l’agent britannique depuis dix ans.

Idris Elba, né d’un père sierra-léonais et d’une mère ghanéenne, est connu pour avoir incarné l’ancien président sud-africain Nelson Mandela dans le film Mandela : un long chemin vers la liberté. Il s’est également illustré dans la série Luther., et sera bientôt à l’écran dans Beasts Of No Nation.

Idriss Elba pas assez « anglais-anglais » ?

Récemment, c’est un autre ancien interprète de l’agent 007,  l’acteur Roger Moore, qui avait provoqué la polémique après des propos taxés de racistes au sujet du prochain Bond noir. «Bien que James (Bond) ait été incarné par un Écossais, un Gallois et un Irlandais, je pense qu’il devrait être anglais-anglais», avait-t-il affirmé, cité par l’hebdomadaire français Paris Match.

Le comédien de 87 ans, qui a incarné l’agent 007 dans sept films de 1973 à 1985, avait ensuite affirmé que ses propos avaient été coupés lors de la traduction. «Une interview donnée à Paris Match laisse entendre que j’ai tenu des propos racistes à l’encontre d’Idris Elba. C’est tout simplement faux», a affirmé l’acteur sur Twitter.

« Je ne veux pas être catalogué comme le James Bond noir »

Le nom d’Idris Elba circule depuis quelques années pour incarner le prochain James Bond, relançant à chaque fois le débat sur la possibilité de voir un jour un acteur noir incarner l’agent britannique. Une polémique qui agace et inquiète le principal intéressé. « Je ne veux pas seulement être le « James Bond noir » », expliquait-il en septembre 2011, déjà pressenti pour endosser le costume de l’agent double. « Sean Connery n’était pas le James Bond écossais, et Daniel Craig n’était pas le James Bond aux yeux bleus. Donc si je joue le rôle, je ne veux pas être catalogué comme le James Bond noir », poursuivait-il dans une interview accordée à NPR.

Selon l’auteur des aventures de Bond, Ian Fleming, l’agent secret est le fils d’un Écossais et d’une Suisse. Devenu orphelin à 11 ans, James Bond a vécu avec sa tante dans le sud-est de l’Angleterre et étudié à Édimbourg, en Écosse.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte