Sport

Mondiaux d’athlétisme de Pékin : journée en or pour les Kényans qui raflent plusieurs médailles

| Par
Ezekiel Kemboi remporte la finale du 3 000 mètres steeple à Pékin, le 24 août 2015.

Ezekiel Kemboi remporte la finale du 3 000 mètres steeple à Pékin, le 24 août 2015. © Olivier Morin/AFP

Ce lundi, Vivian Jepkmoi Cheruiyot a remporté l’épreuve du 10 000 mètres. Le même jour, son compatriote Ezekiel Kemboi a lui aussi raflé la médaille d’or lors du 3000 mètres steeple suivi de deux autres kényans sur le podium.

Ezekiel Kemboi règne en maître sur sa discipline, le 3 000 mètres steeple. Le Kényan l’a à nouveau démontré lundi 24 août à Pékin en remportant, pour la quatrième fois consécutive, la médaille d’or lors des mondiaux d’athlétisme.

Vainqueur en 8’11 »28, Kemboi a distancé avec une facilité déconcertante ses adversaires, devançant ses compatriotes Conseslus Kipruto (argent), Brimin Kiprop Kipruto (bronze) et Jairus Kipchoge Birech.

Regardez sa victoire :

https://www.youtube.com/watch?v=Lloek649XGA

 

Juste après avoir franchi la ligne d’arrivée, le Kényan s’est alors lancé dans sa traditionnelle danse de la victoire, dont lui seul a le secret :

 

Vivian Jepkmoi Cheruiyot, reine du 10 000 mètres

Ezekiel Kemboi n’est pas le seul Kényan en or de la journée. Sa compatriote Vivian Jepkmoi Cheruiyot a elle aussi été sacrée lundi championne du monde sur l’épreuve du 10 000 mètres. La championne a devancé l’Éthiopienne Gelete Burka et l’Américaine Emily Infeld.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte