Capital-investissement

Abraaj lève 375 millions de dollars pour son deuxième fonds nord-africain

Arif Naqvi est le fondateur de Abraaj Group. © The Photo Bureau/Shared Value Initiative/Flickr

Abraaj Group a annoncé le closing final du fonds Abraaj North Africa Fund II à 375 millions de dollars. Plus tôt cette année, le capital-investisseur spécialisé dans les pays émergents a finalisé la levée d'un troisième fonds dédié à l’Afrique subsaharienne, doté de 990 millions de dollars.

Le capital-investisseur Abraaj, spécialisé dans les pays émergents, a annoncé ce lundi 24 août avoir finalisé la levée du fonds Abraaj North Africa Fund II (ANAF II), son deuxième fonds d’investissement dédié à l’Afrique du Nord. Le précédent, le fonds Abraaj North Africa Fund I, doté de 161 millions de dollars, a réalisé une douzaine d’opérations, la dernière en avril 2014.

Leaders régionaux

Avec ANAF II, Abraaj entend cibler des prises de participation de 15 à 25 millions de dollars dans « des entreprises de taille moyenne en Algérie, en Égypte, au Maroc et en Tunisie bien gérées, avec une croissance solide et le potentiel pour devenir des leaders régionaux dans leurs secteurs », écrit le capital-investisseur.

Le nouveau véhicule nord-africain d’Abraaj a déjà réalisé une demi-douzaine d’opérations notamment dans la plateforme hospitalière North Africa Hospital Holdings Group.

Environ 86 % du capital du fonds ANAF II a été fourni par des investisseurs institutionnels, des fonds de pension et des institutions financières de développement, notamment : Proparco, filiale de l’AFD, IFC, filiale de la Banque mondiale (20 millions de dollars), le fonds suisse Sifem (10 millions de dollars), la Société d’investissements et de développement allemande DEG, la Banque européenne d’investissement (BEI – 26,8 millions de dollars) et la Banque européenne pour le développement et la reconstruction (25 millions de dollars).

Mobilisation

L’engouement pour l’Afrique des capital-investisseurs n’a pas faibli en 2015. Plus tôt cette année, Abraaj a finalisé le closing final de Abraaj Africa Fund III, son nouveau fonds pour l’Afrique subsaharienne, avec la mobilisation de 990 millions de dollars.

Fin mars, Development Partners International a annoncé la levée de 725 millions de dollars pour son deuxième fonds panafricain. À la mi-juin, le géant américain TPG s’est associé à Satya Capital, la société d’investissement fondée par Mo Ibrahim, pour investir un milliard de dollars en Afrique.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte