Justice

Russie : billets verts et potion magique pour escrocs centrafricains

Une enquête pour escroquerie à grande échelle a été ouverte.

Une enquête pour escroquerie à grande échelle a été ouverte. © AFP

La police russe a arrêté deux faussaires qui vendaient une « potion magique » capable, selon eux, de transformer en billets de 100 dollars du simple papier.

Débordant d’imagination, ces deux-là. Et peut-être même légèrement inconscients… Deux Centrafricains de 38 et 43 ans, qui n’avaient peur de rien, ont visiblement tenté l’arnaque de la multiplication des billets… en Russie, un pays qui n’a pas la réputation d’être très tendre avec les ressortissants des pays africains.

Ils proposaient tout simplement à leurs victimes russes des feuilles de papier noir et un « liquide chimique » ou « potion magique » censée les transformer en billets de 100 dollars. Devant le client, ils versaient le liquide chimique sur la feuille, la remplaçaient discrètement par un vrai billet dont ils proposaient ensuite de vérifier l’authenticité auprès d’une banque.

Une arnaque à cinq millions de roubles

Les deux faussaires assuraient alors qu’il était possible de fabriquer de cette manière jusqu’à 20 millions de dollars en billets de 100 dollars. Et demandaient pour cela, comme ils l’ont fait pour leur dernière victime, la modique somme de cinq millions de roubles, soit 68 000 euros.

Ils ont été arrêtés par la police, avertie par l’un de leurs anciens clients, au moment de la remise de l’argent. « Une enquête pour escroquerie à grande échelle a été ouverte », selon le ministère de l’Intérieur.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte