Société

Burkina : deux anciens ministres de Blaise Compaoré écroués

La Haute Cour de justice du Burkina Faso a décidé de mettre sous mandat de dépôt Jean Bertin Ouédraogo, l’ex-ministre des Infrastructures, du Désenclavement et des Transports, et Jérôme Bougouma, anciennement en charge de l’Administration territoriale et de la Sécurité.

Mis à jour le 19 août 2015 à 07:44

L’ancien président burkinabè, Blaise Compaoré. © Francois Mori/AP/SIPA

C’est vendredi 14 août, après avoir été auditionnés par la Haute Cour de justice, que Jean Bertin Ouédraogo, l’ex-ministre des Infrastructures, du Désenclavement et des Transports, et Jérôme Bougouma, anciennement en charge de l’Administration territoriale et de la Sécurité, ont été écroués à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou.

Les deux anciens ministres du dernier gouvernement de Blaise Compaoré avaient été mis en accusation, le 16 juillet, par le Conseil national de la transition. Selon Radio Oméga, Jérôme Bougouma est accusé de détournement de deniers publics et enrichissement illicite portant sur la somme de 3 milliards de F CFA, Jean Bertin Ouédraogo de détournement de deniers publics et enrichissement illicite portant sur un milliard de FCFA.

Deuxième arrestation

Une première fois arrêtés en avril en compagnie de Paramanga Ernest Yonli, l’ex-Premier ministre burkinabè (2000-2007), les deux anciens ministres avaient été relâchés quelques jours plus tard, le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou s’étant jugé incompétent pour statuer de l’affaire.