Energie

Glencore réduit sa production et revoit ses dépenses à la baisse

Glencore a décidé de suspendre sa production de 500 000 tonnes, le 9 octobre 2015 © Reuters

Glencore a indiqué avoir baissé ses prévisions d'investissements en 2015 à 6 milliards d'euros. Le négociant suisse va inscrire une dépréciations d'actifs de 790 millions de dollars sur ses opérations au Tchad.

Le géant suisse des matières premières Glencore a annoncé ce jeudi 13 août de nouvelles coupes dans ses dépenses d’investissements ainsi que des dépréciation sur ses actifs au Tchad face à la chute des cours du pétrole.

Pour l’ensemble de l’année, le groupe a placé la limite à 6 milliards de dollars pour ses investissements industriels, contre une fourchette de 6,5 à 6,8 milliards annoncée en février, a-t-il indiqué dans un communiqué. À  l’époque, le groupe, qui est confronté à la pression sur les cours des matières, avait déjà revu, cette enveloppe à la baisse.

Dépréciations

La chute des cours de l’or noir a également amené Glencore à procéder à des modifications significatives sur ses projets au Tchad, où il s’était renforcé l’an passé avec le rachat de Caracal Energy. Glencore, qui prévoit entre autres d’y réduire le nombre d’installations de forage en activité, va en conséquence inscrire des dépréciations d’actifs à hauteur de 790 millions de dollars dans ses comptes du premier semestre. Glencore avait racheté les actifs du canadien Caracal Energy au Tchad pour 800 millions de livres (1,35 milliard de dollars).

Sur les six premiers mois de l’année, la production de cuivre s’est inscrite en baisse de 3 %, à 730 9000 tonnes, a par ailleurs indiqué Glencore, en raison de la baisse de l’extraction dans ses mines en Amérique du sud, notamment sur le site de Collahuasi au Chili fermé pour travaux en février. La production dans ses mines en Afrique s’est par contre accrue de 10 %.

Le groupe doit publier ses résultats pour le premier semestre le 19 août.

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte