Industrie

Maroc : le sidérurgiste Sonasid prévoit un net recul de ses résultats au premier semestre

| Par Jeune Afrique
Mis à jour le 22 septembre 2015 à 14h56
Sonasid indique disposer de 50 % de parts du marché de la sidérurgie acier au Maroc..

Sonasid indique disposer de 50 % de parts du marché de la sidérurgie acier au Maroc.. © DR

Le groupe marocain blâme ce retrait sur une surcapacité de production d’acier et la pression des marchés.

Le sidérurgiste Sonasid a publié ce lundi 10 août une alerte sur ses résultats du 1er semestre 2015. Dans son communiqué, le groupe marocain indique que ses indicateurs « devraient être en net retrait comparés à ceux du premier semestre 2014, du fait d’une baisse significative des prix de vente qui ont reculé de -12 % entre le premier semestre 2014 et le premier semestre 2015 ».

Durant les six premiers mois de l’année passée, Sonasid a enregistré un chiffre d’affaires consolidé de 2,52 milliards de dirhams (+1,44 % sur un an) pour un bénéfice net part du groupe de 109 millions de dinars (+142 % sur un an), portés par une forte progression (+10 %) des ventes domestiques de produits finis et une réduction des coûts, en dépit de la baisse des prix de l’acier.

Surcapacité

Pour Sonasid, la baisse attendue de ses résultats au premier semestre 2015 tient, d’une part, à « un marché international sous forte pression [où] la surcapacité de production ne se résorbe pas, accentuée par la forte croissance des exportations d’acier chinois qui ont perturbé la dynamique de prix à l’international » ; et, d’autre part, à « un marché national en transition [sur lequel] la croissance de la demande se fait attendre : l’immobilier restructure son activité pour redynamiser son offre alors que le BTP redémarre lentement ».

Le groupe marocain met toutefois l’accent sur ses « fondamentaux intrinsèques solides en 2015 » en matière de « diversification des sources de ferrailles à l’import », « une excellence industrielle et l’optimisation des coûts de transformation ».

Holding

Sonasid est détenu à 64,85 % par Nouvelles sidérurgies industrielles (NSI), un holding contrôlé à égalité par ArcelorMittal et un groupe d’actionnaires marocains conduit par le holding royal SNI.

En 2014, le chiffre d’affaires consolidé de Sonasid a reculé de -9,58 % à 4,25 milliards de dirhams (386 millions d’euros au 31 décembre) et un résultat net part du groupe de 127 millions de dirhams (+47,6 %).

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte