Société

Bauxite : la Guinée renouvelle son accord avec l’Iran

Les réserves de bauxite de la Guinée sont estimées à 25 milliards de tonnes. © AFP

Le gouvernement guinéen a renouvelé récemment un accord pour la production de bauxite signé en 1992 avec Téhéran. Il porte sur le développement de plusieurs gisements miniers aux réserves estimées à 600 millions de tonnes.

La Guinée a renouvelé pour 25 ans un accord avec le gouvernement iranien devant permettre de commencer la production de bauxite – le minerai à partir duquel l’aluminium est produit – dans un projet minier commun dans le centre du pays, selon des sources officielles et des documents consultés le 09 août par Reuters, rapporte l’agence de presse.

La convention porte sur la Société des bauxites de Dabola-Tougué (SBDT) qui développe un projet minier couvrant 5 684 kilomètres carrés et sur lequel une nouvelle étude de faisabilité a été récemment conduite, poursuit Reuters. L’Iran détient 51 % de SBDT, le reliquat revenant à la Guinée. La convention initiale, a été signée en 1992.

La concession accordée à SBDT comprend 13 plateaux de bauxite près de Dabola et 12 plateaux à Tougué, deux villes du centre de la Guinée. Au total, ces gisements représentent des réserves estimées à 600 millions de tonnes de bauxite, note Reuters. Une étude réalisée en 2010 a estimé que le projet pourrait rapporter 500 millions de dollars sur trois ans, poursuit la même source.

Selon Reuters, le renouvellement de la convention a été acté fin juillet par le ministre guinéen des Mines Kerfalla Yansané et le ministre iranien de l’Industrie, des Mines et du Commerce Mohammad Reza Nematzadeh.

Réserves

En 2014, la Guinée a produit 19,3 millions de tonnes de bauxite (4e producteur mondial et 1er en Afrique), indique l’agence américaine United States Geological Survey [PDF]. Selon la même source, les réserves du pays, estimées à 7,4 milliards de tonnes, sont les plus importantes au monde devant celles de l’Australie (6 milliards de tonnes).

Le gouvernement guinéen espère accroître de 30 % la production de bauxite de la Guinée avant la fin 2016, rapporte Reuters. En juillet dernier, les premiers chargements de bauxite du projet minier de Boké, développé par un consortium mené par le producteur de produits en aluminium China Hongqiao Group Ltd, ont été extraits du site situé dans l’extrême ouest de la Guinée.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte