Elections

Madagascar : Lalao Ravalomanana, première femme maire d’Antananarivo ?

| Par
Lalao Ravalomanana

Lalao Ravalomanana © Tantely Andriamalala/AFP

Selon les résultats provisoires des élections communales publiés dimanche, Lalao Ravalomanana, épouse de l’un des anciens présidents malgaches, est arrivée en tête dans la communauté urbaine d’Antananarivo avec près de 56 % des suffrages exprimés.

Lalao Ravalomanana en passe de devenir la première femme maire de la capitale malgache. À en croire les résultats provisoires des élections communales de vendredi publiés le 2 août, l’épouse de l’ex-président Marc Ravalomanana (2002-2009) a remporté le scrutin à Antananarivo avec 55,88 % des voix. Elle devance ainsi l’ancienne journaliste Lalatiana Rakotondrazafy (près de 32 %) qui elle était soutenu par un autre ancien chef d’État malgache, Andry Rajoelina.

À 62 ans, Lalao Rakotonirainy – devenue Ravalomanana après son mariage en 1974 – marche sur les pas de son mari qui a dirigé la capitale entre 1999 et 2002 avant de devenir le président de la République. En 2013, elle était déjà désignée candidate à la présidentielle par… Marc Ravalomanana.

Un scrutin entaché d’irrégularités ?

En attendant, Lalatiana Rakotondrazafy, la candidate malheureuse, n’a pas reconnu sa défaite. Dénonçant les irrégularités dans l’organisation de ces scrutins, elle dit attendre la proclamation des résultats définitifs.

Loin derrière ces deux candidats qui caracolent à tête à Antananarivo, sept autres candidats se partagent les quelque 12 % restants…

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3095_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte