Économie

Burkina Faso : la BAD accorde un prêt de 2,5 millions d’euros à Fidelis Finance

La Banque africaine de développement a accordé ce prêt au leader burkinabè du crédit-bail pour financer les besoins de croissance des petites et moyennes entreprises.

Par - à Ouagadougou
Mis à jour le 30 juillet 2015 à 15:17

De g. à dr. : Antoinette Batumubwira, représentante de la BAD au Burkina Faso, et Kouafilann Abdoulaye Sory, directeur général de Fidelis Finance. © DR

La Banque africaine de développement a accordé une ligne de crédit de 1,64 milliard de F CFA (2,5 millions d’euros) à Fidelis Finance (ex Burkina Bail). D’une maturité de six ans, ce prêt à été accordé aux taux du marché – entre 5 % et 6 % selon nos sources.

L’accord a été signé ce jeudi 30 juillet dans les locaux de la BAD à Ouagadougou par Antoinette Batumubwira, ex-ministre des Affaires étrangères du Burundi et nouvelle représentante-résidente de l’institution panafricaine au Burkina Faso, et le directeur général de Fidelis Finance, Kouafilann Abdoulaye Sory. Ce prêt vise à renforcer les capacités d’intervention du leader burkinabè du crédit-bail en matière de financement des petites et moyennes entreprises.

La ligne de crédit accordée par la BAD s’inscrit dans le cadre du programme africain pour les PME doté de 125 millions de dollars.

Projets

« Avec le présent concours, nous envisageons de financer au moins une cinquante de projets susceptibles de créer plus de 150 emplois directs », a expliqué à Jeune Afrique Kouafilann Abdoulaye Sory. Les besoins exprimés auprès de l’institution depuis le début de cette année s’élèvent à 5 milliards de F CFA, indique sa direction.

Au cours des dix dernières années, Fidelis Finance indique avoir appuyé 1 780 projets d’investissements d’entreprises burkinabè, menés dans 89 % des cas par des PME. Le montant de ce concours s’élève à 56,758 milliards de F CFA. Le marché burkinabè du crédit-bail est évalué à plus de 30 milliards de F CFA par an. Fidelis Finance a enregistré une croissance de 37 % des encours des crédits aux PME à 13 milliards de F CFA.

L’appui de la BAD intervient quelques mois après l’ouverture par Fidelis Finance d’une filiale à Abidjan avec l’ambition d’être le deuxième acteur du crédit-bail en Côte d’Ivoire.