Défense

Le général nigérian Iliya Abbah nommé à la tête de la force multinationale contre Boko Haram

| Par Jeune Afrique avec AFP
Des soldats nigérians, en février 2015.

Des soldats nigérians, en février 2015. © AFP

Le Nigeria a nommé le général Iliya Abbah comme chef de la force militaire régionale chargée de combattre Boko Haram, a annoncé l’armée nigériane jeudi.

« Le général Abbah était précédemment chargé des opérations dans le delta du Niger », une région pétrolifère stratégique dans le sud du Nigeria, a annoncé le porte-parole de l’armée nigériane, Chris Olukolade.

La Force d’intervention conjointe multinationale (MNJTF), à laquelle doivent participer le Nigeria, le Niger, le Tchad, le Cameroun et le Bénin, doit compter 8 700 hommes au total et siège à N’Djamena, au Tchad. Elle remplace la coalition formée par le Nigeria, le Tchad, le Niger et le Cameroun et devrait entrer en action rapidement.

Une nouvelle force régionale plus efficace que la précédente

Peu de détails ont été communiqués sur la nature spécifique de la nouvelle force régionale, faisant craindre des délais quant à son déploiement, mais elle est annoncée comme étant plus efficace que la coalition précédente, parfois mal coordonnée dans ses actions sur le terrain.

Le président Buhari se trouve actuellement au Cameroun pour discuter des meilleurs moyens de contrer Boko Haram, une des priorités de son mandat. La présidence nigériane a expliqué que les entretiens de Muhammadu Buhari avec son homologue camerounais Paul Biya s’inscrivaient dans le cadre de l’action en cours pour construire une coalition régionale plus efficace.

Le président nigérian a déjà visité le Tchad et le Niger et est attendu samedi 1er août au Bénin, le dernier pays à avoir rejoint la force régionale.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3097 ok 600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte