Politique

Centrafrique : deux Casques bleus « grièvement blessés » dans un accrochage

Des sources sécuritaires centrafricaines ont annoncé mercredi que deux Casques bleus de la Minusca avaient été « grièvement blessés » dans un accrochage avec des hommes armés dans l’ouest de la Centrafrique, près de la frontière camerounaise.

Par
Mis à jour le 29 juillet 2015 à 13:33

Des casques bleus de la Minusca, l’opération de l’Onu en Centrafrique, dans un véhicule le 15 septembre 2014 à Bangui. © Pacome Pabandji/AFP

« Deux soldats onusiens du Bangladesh escortant des véhicules en direction de la frontière avec le Cameroun ont été grièvement blessés lundi dans des heurts survenus à Béloko entre eux et des hommes armés non identifiés », a déclaré, le 29 juillet, un officier de la gendarmerie locale, sous couvert d’anonymat.

« On ignore dans quelles circonstances exactes ces heurts ont éclaté. Selon certains témoins, il s’agissait d’un groupe d’individus armés (…) qui ont ouvert le feu sur les soldats onusiens [de la Minusca], entraînant la riposte de ces derniers », a-t-il poursuivi.

« Transférés à Bangui »

Selon une source proche des forces internationales, « les deux blessés ont été transférés à Bangui par hélicoptère où ils sont soignés ».

Par ailleurs, « des éléments camerounais de la force onusienne ont été déployés dans la zone pour sécuriser les véhicules en partance de Bangui pour la frontière camerounaise », a ajouté cette source.