Sport

Football : avec l’Impact de Montréal, Drogba relève le défi du championnat nord-américain

| Par Jeune Afrique avec AFP
L’attaquant ivoirien Didier Drogba fête le titre de champion d’Angleterre de Chelsea, le 3 mai 2015 à Stamford Bridge.

L'attaquant ivoirien Didier Drogba fête le titre de champion d'Angleterre de Chelsea, le 3 mai 2015 à Stamford Bridge. © Glyn Kirk/AFP

L’Ivoirien Didier Drogba a choisi l’Impact de Montréal afin de poursuivre sa carrière, après avoir quitté Chelsea en mai dernier. Le buteur de 37 ans quitte les pelouses européennes qu’il connaît par cœur pour le championnat nord-américain.

« C’est un moment historique » pour le club de la métropole québécoise avec l’arrivée d’« un joueur international que le monde connaît et qui a choisi Montréal », a déclaré Nick de Santis, le responsable du recrutement de l’Impact. Drogba a conclu, lundi 27 juillet, un accord avec le club dont le montant n’a pas été dévoilé.

« C’est un honneur d’accueillir Didier Drogba avec l’Impact. Dès la première conversation que j’ai eue avec lui, j’ai senti qu’il voulait vraiment jouer à Montréal. C’est un grand jour dans l’histoire du club et son arrivée avec nous sera bénéfique à tous les niveaux », a déclaré Joey Saputo, le président et propriétaire de l’Impact.

Fin mai, le buteur de 37 ans avait annoncé qu’il quitterait les Blues de Chelsea à la fin de la saison et qu’il entendait jouer encore un an au moins dans un autre club avant de prendre sa retraite.

Drogba en tête de liste du Chicago Fire

L’intérêt de Didier Drogba pour Montréal avait fuité dans la presse locale au cours des derniers jours. Cependant, son transfert se heurtait à des règles du championnat nord-américain donnant la priorité au club Chicago Fire, qui avait placé le buteur ivoirien comme premier joueur sur sa liste.

Le club de Montréal a donc dû payer des indemnités, un « montant d’allocation » substantiel qui n’a pas été précisé.

La saison n’est pas terminée

Les débuts officiels de l’attaquant ivoirien sous les couleurs du club montréalais dépendent aussi de la réception de son certificat de transfert international (ITC) et de son permis de travail canadien.

Au Canada et aux États-Unis, le championnat a déjà repris. Il reste encore 16 matches à jouer d’ici le début de la saison régulière et des playoffs. « Il a réalisé ce que nous sommes en train de faire, que l’on a besoin d’aide pour faire grandir le club, et je pense que pour lui, c’est excitant de se dire qu’il va nous aider, pas seulement sur le terrain, mais aussi en transmettant toutes les expériences qu’il a vécues au niveau international », a ajouté Nick de Santis.

L’Impact de Montréal est finaliste cette année de la Ligue des Champions de la Confédération de football d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes (Concacaf). Le club québécois se classe au sixième rang sur dix du classement de la conférence Est du Championnat nord-américain de football.

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte