Économie

Orange porte à 49 % sa participation dans le marocain Méditel

Le groupe de télécoms français a augmenté sa participation dans le numéro deux de la téléphonie mobile au Maroc et devrait bientôt lancer la marque Orange dans le royaume.

Par
Mis à jour le 22 septembre 2015 à 14:53

Méditel est le numéro deux de la téléphonie mobile au Maroc. © Cécile Treal pour J.A.

Orange a annoncé le vendredi 24 juillet avoir acquis 9 % supplémentaires dans le capital de Méditel, portant à 49 % sa participation dans l’opérateur marocain.

Conformément à leurs accords de décembre 2010, Fipar-Holding (groupe Caisse de dépôt et de gestion du Maroc), FinanceCom et Orange « ont signé un protocole relatif au renforcement de la participation d’Orange dans Méditel », indique Orange dans un communiqué.

Cette opération, qui s’inscrit dans la stratégie de croissance du groupe français en Afrique, permettra au groupe français de consolider Méditel intégralement dans ses comptes et d’introduire la marque Orange au Maroc, a indiqué Stéphane Richard, le PDG du groupe français dans une interview accordée au Figaro le 25 juillet.

 

Résultats

Créé en 1999, Méditel est le numéro deux de la téléphonie mobile dans le royaume derrière Maroc Telecom et devant Inwi, avec 13,2 millions de clients mobiles, soit environ 30,69 % de part de marché, à la fin juin 2015.

Son chiffre d’affaires a atteint l’an dernier 5,5 milliards de dirhams (503 millions d’euros, en croissance de 7 %), son Ebitda 1,86 milliard de dirhams (170 millions d’euros, en croissance de 18 %) et son cash-flow opérationnel 720 millions de dirhams (66 millions d’euros). 

La société achèvera cette année la rénovation de son réseau radio permettant de couvrir 95 % de la population du Maroc en technologie 3G. Méditel, qui s’est vu attribuer une des trois licences 4G dans le pays en mars 2015, a démarré ce service en juin dernier.

Ambitions

Orange, qui est entré en négociations exclusives avec Bharti Airtel pour le rachat des filiales du groupe indien dans quatre pays africains, vise une croissance annuelle d’environ 5 % en Afrique et au Moyen Orient d’ici à 2018 et entend faire progresser « encore davantage » les profits opérationnels de cette région. Orange compte 110 millions d’utilisateurs dans cette zone, pour un chiffre d’affaires de 4,3 milliard d’euros, a indiqué Stéphane Richard au Figaro.

Dans son interview au quotidien français, le patron d’Orange, a annoncé que l’opérateur français, fort de son expérience dans les services financiers sur mobile avec Orange Money en Afrique, allait lancer une banque 100 % digitale en France, dès début 2016.

(Avec Reuters)