Transports

Le porte-conteneurs « Maersk Lomé » prend la mer

Le "Maersk Lomé" a été inauguré le mardi 21 juillet dans la capitale togolaise.

Le "Maersk Lomé" a été inauguré le mardi 21 juillet dans la capitale togolaise. © Emmanuel Pita/ Republic of Togo

La compagnie de transport danoise a baptisé le 21 juillet un navire marchand qui porte le nom de la capitale togolaise. Le "Maersk Lomé", d'une capacité de 5 446 conteneurs, a été nommé ainsi en hommage aux efforts du Togo pour le transport et la sécurité maritimes dans le golfe de Guinée.

Le nouveau porte-conteneurs de l’armateur danois Maersk, dont la construction s’est achevée en mars 2015, est baptisé « Maersk Lomé ». Il a accosté le mardi 21 juillet au port de la capitale togolaise. Long de 255 mètres avec une largeur de 37,3 mètres, il dispose d’une capacité de 5 446 EPV (conteneurs équivalent vingt pieds).

Selon Kokou Edem Tengué, directeur commercial de la filiale togolaise de Maersk, en baptisant ainsi le navire, le transporteur danois salue les efforts du Togo pour la facilitation du commerce maritime. « Le Togo s’est illustré ces dernières années, essentiellement dans l’amélioration du cadre dans lequel nous opérateurs économiques travaillons, ensuite par des investissements plutôt importants, en matière d’infrastructures portuaires. C’est également l’un des champions dans la lutte contre l’insécurité maritime dans le golfe de Guinée », a-t-il  ajouté. Présent à la cérémonie d’inauguration du navire, le contre-amiral Fogan Adégnon, directeur général du Port autonome de Lomé (PAL), a exprimé sa gratitude au groupe Maersk pour « ce joyau, ambassadeur du Togo ».

Le port de Lomé s’est doté en 2014 d’un troisième quai capable d’accueillir des navires de dernière génération. En février dernier, l’armateur italo-suisse Mediterranean Shipping Company (MSC) a d’ailleurs choisi Lomé comme hub portuaire sur la côte ouest-africaine et y a mis en service un navire d’une capacité de 8 450 conteneurs, le plus gros jamais mis en ligne dans cette partie du continent.

Lignes

Actif au Togo depuis 1986, Maersk a assuré 42 % du trafic conteneurisé au port de Lomé en 2014, a rappelé Fogan Adégnon. L’armateur danois, selon Kokou Edem Tengué, dessert Lomé principalement sur deux lignes commerciales. La ligne « Far East-West Africa », qui relie l’Asie à l’Afrique avec Lomé comme premier port africain après les hubs de Tanjug Pelepas et Port Klang en Malaisie. La seconde ligne commerciale, « Europe-Amérique », apporte des conteneurs à destination du Togo au départ de la côte ouest américaine et de l’Europe avec transbordement à Algésiras en Espagne.

Présent dans le transport maritime, la logistique ainsi que dans les industries pétrolières et gazières, le groupe Maersk opère dans plus 130 pays et compte plus de 89 000 employés. En 2014, son chiffre d’affaires a atteint 47,6 milliards de dollars, pour un bénéfice de 5,2 milliard de dollars.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte