Sécurité

Plus de 100 réfugiés nigérians arrivent chaque jour dans le nord du Cameroun

| Par Jeune Afrique avec AFP
Mis à jour le 22 juillet 2015 à 12h16
Des femmes préparent le repas dans un camp de réfugiés de Minawao, au nord-ouest du Cameroun, le 13 novembre 2014.

Des femmes préparent le repas dans un camp de réfugiés de Minawao, au nord-ouest du Cameroun, le 13 novembre 2014. © Reinnier Kaze/AFP

La menace de Boko Haram fait fuir plus d’une centaine de Nigérians par jour vers le camp de Minawao au Cameroun. Une situation qui inquiète le Haut-Commissariat de l’Onu pour les réfugiés (HCR).

« Dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, un flux constant de réfugiés nigérians quittent la région frontalière et instable entre le Nigeria et le Cameroun, pour chercher refuge une centaine de kilomètres à l’intérieur du Cameroun dans le camp de Minawao », a expliqué Leo Dobbs, un porte-parole du HCR.

La majorité des déplacés sont des Nigérians, déjà réfugiés au Cameroun près de la frontière avec le Nigeria après avoir fui les combats au nord-est du Nigeria entre l’armée et les miliciens de Boko Haram.

Ces réfugiés avaient décidé de rester près de la frontière dans l’espoir de rentrer rapidement chez eux, a expliqué Leo Dobbs.

Minawao accueille 44 000 réfugiés

Cependant, la multiplication des attaques au nord-est du Nigeria forcent les réfugiés à se déplacer une fois de plus.

La population du camp de Minawao s’élève maintenant à  44 000 réfugiés, soit 14 000 de plus que l’an dernier. Selon le HCR et les autorités camerounaises, entre 12 000 et 17 000 réfugiés non enregistrés se trouvent dans le nord du Cameroun.

Dimanche dernier, le Cameroun a subi son premier attentat-suicide commis par deux femmes kamikazes vêtues d’un voile intégral à Fotokol, ville de la région de l’Extrême-Nord à la frontière nigériane.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte