Banque

Tunisie : STB parie sur une forte hausse de ses résultats d’ici à 2019

| Par Jeune Afrique
Mis à jour le 22 septembre 2015 à 14h52
La Société tunisienne de banque a vu le jour en 1958.

La Société tunisienne de banque a vu le jour en 1958. © DR

La banque publique, qui cherche à lever 756 millions de dinars, a présenté un nouveau business plan tablant sur les gains tirés d’un assainissement de ses finance et d’une amélioration de son offre commerciale.

La Société tunisienne de banque vient de publier le « document de référence » [PDF] accompagnant son plan d’augmentation de capital. STB, qui affichait fin 2014 un taux de solvabilité négatif de -5,17 %, loin du minimum de 10 % fixé par la Banque centrale, avec des capitaux propres négatifs de -92,2 millions de dinars, entend lever 756 millions de dinars (347 millions d’euros) à travers l’émission de 130,5 millions d’action au coût nominal de 5 dinars (majorée d’une prime d’émission de 0,8 dinars). À la fin de cette opération, prévue du 03 août au 1er septembre 2015, le capital social de STB devrait passer de 124,3 millions de dinars à 776,8 millions de dinars.

Redressement profond

Cette levée de fonds a reçu le 13 juillet dernier le visa d’approbation du Conseil du marché financier, le régulateur de la place boursière tunisienne. Dans le document de référence qui présente sa levée de fonds, STB s’engage à « réaliser sur la période 2015-2019 un redressement profond et rapide lui permettant de reconquérir sa place de leader sur la scène bancaire ».

Plombées depuis de nombreuses années par des lourdes créances accumulées notamment dans le secteur touristique national, mais aussi par des lacunes dans leur gouvernance et leur modèle économique, les banques publiques tunisiennes sont engagées dans un large plan de restructuration qui passe notamment par une recapitalisation et une profonde réforme de leur fonctionnement.

Le plan de réforme présenté par STB porte notamment sur sa recapitalisation, l’amélioration de son mode de gouvernance et de management, le renforcement de son offre commerciale, de son réseau d’agences et de son système d’information, ainsi que le renforcement des compétences des ressources humaines.

Ambitions

Le business plan élaboré par STB pour la période 2015-2019 mise notamment sur une hausse des capitaux propres de -92 millions de dinars tunisiens fin 2014 à 1,14 milliard de dinars fin 2019. Sur la même période, la banque tunisienne prévoit d’augmenter son produit net bancaire de 262,34 millions à 574,86 millions de dinars, pour un résultat net en progression de 21,1 millions de dinars à 142,6 millions de dinars.

STB mise sur un total de bilan de 11,3 milliards de dinars fin 2019, soit 53,9 % de plus que les 7,34 milliards enregistrés à la fin 2014. La Banque parie sur une hausse de 50,8 % des dépôts de la clientèle de 5,33 milliards à 8,045 milliards de dinars entre décembre 2014 et décembre 2019.

Le document de STB revient en détails sur les écarts parfois importants entre ses prévisions de résultats et sa performance réelle entre 2011 et 2014 : la banque pariait sur un produit net bancaire de 57 millions de dinars l’an dernier, il n’était que de 21,1 millions. Il donne peu de données chiffrées, en revanche, sur les moyens par lesquels la banque publique compte réaliser les objectifs de son nouveau business plan, à l’exception peut-être de son programme d’expansion. STB compte ouvrir 42 nouvelles agences d’ici à fin 2019 pour un total de 165 bureaux.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer