Politique

La France livre trois premiers Rafale à l’Egypte

Ce lundi, la France a livré ses trois premiers avions Rafale à l’Egypte. Ils quitteront la base de Istres (France) dès demain, pilotés par des militaires égyptiens.

Par
Mis à jour le 22 septembre 2015 à 14:52

Démonstration de vol de l’avion Rafale. © Bob Edme/AP/SIPA

L’Egypte a reçu lundi 15 juillet ses trois premiers avions Rafale commandés à la France. La cérémonie s’est déroulée sur la base aérienne d’Istres, en présence de l’ambassadeur d’Egypte en France, Ehad Badawy.

Les premiers avions à avoir été livrés ont été prélevés sur le contingent destiné à l’armée de l’air française et décolleront demain pour l’Egypte, pilotés par des militaires égyptiens formés à Istres.

L’Egypte cherche à diversifier  ses sources d’armement dans la lutte antiterroriste, notamment dans le Sinaï et pour se parer contre tout trouble à la frontière libyenne.

Le pays avait ainsi commandé en février dernier 24 avions Rafale (16 biplaces et 8 monoplaces) au groupe aéronautique Dassault Aviation, une commande de 5,2 milliards d’euros incluant également une frégate multi-missions et des missiles. Le contrat signé représentait alors le premier succès d’export de l’appareil après plusieurs échecs.

Alors que la France est critiquée pour la vente d’armes massives à un régime au lourd passif en matière de droits de l’homme, elle se défend désignant l’Egypte comme un partenaire stratégique au Proche-Orient. « C’est un grand pays essentiel dans la sécurité de cette zone et donc pour notre sécurité », avait déclaré en juin Jean-Yves Le Drian.