Économie

Grant Thornton renforce sa présence en Afrique francophone

Par
Mis à jour le 26 octobre 2012 à 10:04

Le cabinet de conseil se renforce en Afrique avec l’intégration de trois nouveaux membres en Côte d’Ivoire, au Gabon et au Togo.

Quelques mois après la constitution d’un pôle Afrique du Nord, le cabinet d’audit et de conseil international Grant Thornton continue sa stratégie de développement sur le continent africain avec l’intégration de trois nouveaux cabinets en Afrique de l’Ouest et centrale : CICE en Côte d’Ivoire, Delta au Gabon et CKA au Togo.

Il s’agit en premier lieu de CICE Côte d’Ivoire, fondé en 2008 et qui se classe en 7ème position sur le marché local. Forte de dix collaborateurs, la structure a notamment conseillé des institutions financières comme la Banque mondiale et la Banque africaine de développement. Moustapha Coulibaly en est l’associé dirigeant.

Côte d’Ivoire, Gabon, Togo

Au Gabon, la firme a pris le contrôle du cabinet Delta, fondé en 1984 et qui opérait déjà en tant que correspondant de Grant Thornton depuis une vingtaine d’années. Menée par Adrien Degbey, la structure regroupe 25 collaborateurs et se positionne comme le quatrième acteur du marché.

Enfin, Grant Thornton a acquis le togolais CKA Audit & Conseil, fondé en 1999. Avec 12 % de parts de marché, ce dernier se classe dans le top 5 des structures d’audit et de conseil du pays. Dirigé par Constant Awesso, le cabinet compte 26 collaborateurs.

Avec plus de 340 collaborateurs répartis dans dix bureaux au sein de huit pays (Maroc, Algérie, Tunisie, Guinée, Sénégal, Côte d’Ivoire, Gabon et Togo), Grant Thornton dispose aujourd’hui d’un réseau africain de plus en plus significatif.

À lire également :

Rafik Boussa, directeur général de Grant Thornton Algérie
EY se renforce en Afrique francophone
Deloitte veut doubler sa présence en Afrique