BTP & Infrastructures

Côte d’Ivoire : AFC s’associe au développement de la centrale de Singrobo

Africa Finance Corporation, basée à Lagos, a été créée en 2007. © DR

L'institution panafricaine va participer, aux côtés de la Banque de développement néerlandaise, au développement et au financement de cette centrale hydroélectrique d'une capacité de 44 mégawatts.

Africa Finance Corporation (AFC) a annoncé le 14 juillet avoir signé un accord avec la société privée ivoirienne Ivoire Hydro Energy (IHE) pour le co-développement et le financement de la centrale hydroélectrique de Singrobo.  D’un coût de 70 milliards de F CFA (environ 120 millions de dollars), cette centrale doit être construite sur le fleuve Bandama, au centre de la Côte d’Ivoire, à 85 kilomètres de la capitale Yamoussokro, et disposer d’une capacité de 44 mégawatts. Sa construction est prévue pour démarrer en 2016 et s’achever en 2019.

Dans un premier temps, AFC et la Banque de développement des Pays-Bas (FMO) – également associée au projet – vont investir conjointement 3 millions de dollars en capitaux dans le projet de développement de la centrale de Singrobo. AFC devra ensuite investir 3 millions de dollars supplémentaires « pour répondre aux conditions financières du projet », a indiqué sans plus de précision l’institution dirigée par l’Anglo-Nigérian Andrew Ali. AFC et le FMO auront ensuite l’option d’augmenter leur participation dans Ivoire Hydro Energy.

Cadres

Cette société, basée à Abidjan, a été fondée début 2012 par d’anciens cadres de la Compagnie ivoirienne d’électricité (concessionnaire de la gestion de l’électricité en Côte d’Ivoire). Son PDG et principal actionnaire, Ekolan Alain Etty, a été le directeur général adjoint entre 1999 et 2005 de cette filiale du français Eranove.

IHE, dont le capital est passé de 10 millions de F CFA à 230 millions de F CFA en mai dernier, a signé la convention pour le construction de la centrale de Singrobo en décembre 2013. C’est son premier projet d’envergure.

La centrale de Singrobo bénéficiera d’un accord d’achat d’énergie ferme [« take of pay »] de 35 ans avec CI-Energies, la société publique chargée de la gestion du secteur électrique en Côte d’Ivoire.

Eurobond

Créée en 2007 et longtemps focalisée sur les pays d’Afrique anglophone, AFC a multiplié au cours des dernières années ses opérations en Afrique de l’Ouest francophone et notamment en Côte d’Ivoire – qui devrait bientôt adhérer à cette institution financière panafricaines.

Parmi les projets financés par AFC dans ce pays figure le pont Henri Konan Bedie et le projet d’expansion du Port autonome d’Abidjan (PAA).

En mai dernier, l’institution basée à Lagos a émis avec succès un eurobond de 750 millions de dollars sur les marchés internationaux.

 

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte