Cinéma

Netflix : Idris Elba en chef de guerre africain dans « Beasts Of No Nation »

Idris Elba dans Beasts of No Nation. © Netflix

La chaîne de streaming Netflix va diffuser l'une de ses nouvelles productions cinématographiques en octobre. Il s'agit de Beasts Of No Nation (Bêtes sans patrie), avec Idris Elba, un film adapté du roman éponyme du romancier nigérian Uzodinma Iweala.

En attendant de savoir s’il incarnera un jour sur le grand écran James Bond, Idris Elba (Les séries The Wire et Luther, mais aussi le biopic Mandela, un long chemin vers la liberté et Avengers) enchaîne les beaux projets. Il sera à l’affiche de Beasts Of No Nation (Bêtes sans patrie) le 16 octobre prochain sur la chaîne de streaming à péage Netflix. Dans cette adaptation du roman du journaliste nigérian Uzodinma Iweala, racontant l’odyssée d’un enfant-soldat à travers un pays africain (sans nom) dévasté par la guerre civile, l’acteur britannique campe un commandant sanguinaire.

Les raisons d’être impatient de visionner ce film tourné au Ghana sont nombreuses. L’histoire en est une, incontestablement, mais aussi parce que l’adaptation a été confiée à Cary Fukunagan, qui n’est autre que le réalisateur de la sublime première saison de True Detective.

L’adaptation du livre d’Iweala, dont les droits ont été acquis pour 12 millions de dollars, sera diffusés le même jour en ligne sur tous les territoires où Netflix est présente. Seules quelques salles américaines diffuseront parallèlement le film, les principales chaînes de cinéma ayant décidé de boycotter « Beasts Of No Nation ». Elles estiment que Netflix brise la règle des 90 jours entre la sortie en salle d’un film et sa commercialisation (DVD, VOD, télévision, etc.).

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte