Agroalimentaire

Produits de la mer : Unimer absorbe Consernor

En 2011, Unimer a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 41 millions d'euros. © Unimer

Le transformateur des produits de la mer Unimer commence l'opération de fusion absorption de Conserverie Nord Africaine (Consernor) pour 252 millions de dirhams. Un mariage qui donnera naissance à un acteur de poids dans le secteur des conserveries de poissons au Maroc.

Le spécialiste des produits de la mer Unimer veut grandir. La société appartenant au groupe Sanam, de la famille Alj (propriétaire, entre autres, de Stockvis Nord Afrique et de Taslif et actionnaire actif de CNIA Saada ou encore de Label Vie) vient d’obtenir le feu vert de l’autorité de marché pour l’absorption de Conserverie Nord Africaine (Consernor). Acquise en 2010 par la famille Alj, Consernor devrait donc entrer officiellement sous le giron d’Unimer.

La fusion, qui sera finalisée le 30 novembre, se fera via une augmentation du capital d’Unimer, réservée exclusivement aux actionnaires de Consernor. Montant de la transaction : 252 millions de dirhams (22,7 millions d’euros). Ce mariage d’Unimer, opérateur majeur dans le domaine des conserves de petits pélagiques (sardines, anchois, etc.) et de Consernor, spécialiste des sardines et du maquereau devrait « donner naissance à un acteur ayant un poids au niveau national et disposant d’une renommée internationale, bénéficiant de fortes synergies entre les activités de conserve de sardines, d’anchois et de maquereau », est-il signalé dans la note d’information de l’opération, arrangée par les équipes de BMCE Capital Bourse.

Croissance externe

Cotée en Bourse depuis 2001, Unimer avait entamé depuis deux ans déjà un mouvement de croissance externe tous azimuts. En 2010, la société avait absorbé La Monégasque Vanelli Maroc, autre acteur majeur du secteur. Le groupe avait acquis la même année 70% de Consernor, qui a toujours appartenu à la famille Kabbaj. Son chiffre d’affaires pour l’année 2011 s’est établi à plus de 457 millions de dirhams (41 millions d’euros), et a été réalisé principalement à l’export, notamment en Afrique. Plus tournée vers les marchés Européens et Américains, Consernor, qui emploie plus de 1500 ouvriers, a dégagé la même année un volume d’affaires de 167 millions de dirhams.

En tenant compte de ses autres participations (Label Vie, La Monégasque Vanelli, etc), le Groupe Unimer prévoit de réaliser en 2012 un chiffre d’affaires consolidé de 3,88 milliards de dirhams.

Lire aussi :

Maroc : un bilan aigre-doux pour Cosumar

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte