Capital-investissement

Le capital-investisseur américain KKR recrute l’ancien patron de Bolloré Africa Logistics

Dominique Lafont a passé une quinzaine d''années au sein de Bolloré. © Vincent Fournier/Jeune Afrique

Le géant américain du capital-investissement KKR vient de recruter Dominique Lafont, ancien directeur général de Bolloré Africa Logistics, le premier groupe intégré de logistique en Afrique.

Un an après son premier investissement en Afrique – une prise de participation de 200 millions de dollars dans le producteur de fleurs éthiopien AfriFlora – le géant américain du capital-investissement vient de faire une recrue de choix.

Dans un communiqué publié le 06 juillet la firme américaine a annoncé la nomination de Dominique Lafont au poste de conseiller senior au sein de KKR. Les nouvelles responsabilités de l’ancien directeur général de Bolloré Africa Logistics n’ont pas été explicitées. Dans son communiqué le groupe américain indique simplement que « Dominique Lafont jouera un rôle important dans le développement des activités de KKR en Afrique ». Il devrait travailler aux côtés du Nigérian Kayode Akinola, qui dirige depuis Londres les opérations de KKR sur le continent africain.

Connaissance

Dominique Lafont devrait apporter à KKR sa connaissance rare des économies africaines. Diplômé de Sciences Po Paris, de Paris II Assas et de l’Essec, le manager français a débuté sa carrière au sein du cabinet d’audit Arthur Andersen. Il a rejoint le groupe Bolloré en 1997, où il devient deux ans plus tard directeur financier de la division Afrique. En 2003, il prend les rênes des opérations de Bolloré en Afrique Anglophone avant d’être nommé en 2006 directeur général de Bolloré Africa Logistics. À ce poste, il supervise pendant près de dix ans les activités d’un des plus grands opérateurs de ports en Afrique, où il est présent dans 46 pays.

« Au cours des 15 dernières années, je l’ai eu le privilège de bâtir une entreprise avec près de 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires et des opérations à travers l’Afrique. Cette expérience a renforcé ma croyance ferme dans les importantes opportunités d’investissement que le continent a à offrir. Je ne pouvais pas choisir un meilleur cabinet d’investissement que KKR avec laquelle poursuivre ces opportunités », a indiqué Dominique Lafont, cité dans un communiqué.

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte